Mon temps de rockstar

Je réponds souvent à mon lectorat. Je reçois quelques messages par jour et je réponds la plupart du temps assez rapidement. Des fois, c’est pour aider. D’autres fois, c’est pour débattre. Des fois, ça développe des liens, mais souvent pas. Ça revient à pas mal de temps. En fait, ce n’est pas toujours un investissement de temps intelligent quand je regarde au bout de ma semaine le nombre d’heures que j’ai consacré à des inconnus.

Il reste que c’est normal pour moi de répondre. J’aime ça quand on me répond alors j’essaie de faire pareil.

Ce qui m’énerve, c’est quand je tombe sur du monde qui ne l’apprécie pas. Du monde qui prend ça pour acquis. C’est juste normal que je réponde à leurs 1000 questions et commentaires parce qu’après tout, ça fait partie de ma job. Je suis payé pour ça.

Calvaire. Si je suis payé pour ça, ça ne revient pas cher de l’heure. Et il me reste quoi pour l’écriture?

D’ailleurs, je suis souvent tombé sur la même genre d’attitude ici sur 10putes. Vu qu’un blogue est gratuit, on avait inventé d’autres excuses. Genre « t’écris publiquement fak tsé » ou « c’est la rançon de la gloire ». Quelle gloire?

C’est sûrement la distance du web qui fait ça. J’ai l’impression que si ces personnes-là s’adressaient à un inconnu dans un centre d’achat, ils seraient un peu plus conscients de la situation. Ou peut-être pas.

Prédiction pour la série Montréal-Ottawa

Toute l’année, j’ai eu peur que le CH affronte les Sénateurs en séries. Non seulement ils les affronteront dès le premier tour, mais en plus, les Sens sont sur une lancée historique.

De son côté, le CH ne va nulle part depuis la date limite des transactions. Il reste à savoir pourquoi. Est-ce que c’est une question de motivation? De confiance? De talent? Si ce n’était qu’une question de motivation parce qu’ils étaient déjà assurés de faire les séries, ils auront une chance.

Carey Price a connu une année exceptionnelle, mais il a perdu son aura d’invincibilité dans le dernier mois, et les Sénateurs ont une attaque intimidante qui produit sur tous les trios. En plus, ils ont le numéro du Canadiens. Surtout au niveau du système de jeu. Si le CH reste embouteillé dans sa zone comme dans les autres matchs contre Ottawa, la série sera courte.

En attaque, il faudra voir si l’équipe arrivera à percer l’enclave. Ce serait un excellent moment pour l’émergence de Lars Eller et Smith-Pelly. Le messie Hammond ne m’intimide pas du tout. Ce sera vraiment une question de possession de rondelle. Il faut que le CH passe du temps dans la zone des Sénateurs et fassent patiner leurs lents défenseurs.

C’est là que ça se jouera.

Dans les joueurs qui connaitront une grosse série :

  • Gallagher (le seul attaquant fiable)
  • Subban (comme toujours)
  • Petry (mon nouveau joueur préféré)

Les gars qui feront la différence s’ils se présentent :

  • Pacioretty (il doit mieux jouer sous pression)
  • Galchenyuk (il doit racheter son année 2015)
  • Plekanec (il doit slaquer le mode fillette)

Ce qui m’inquiète, c’est que le CH est une redoutable équipe dans le rôle de négligée. D’ailleurs, ils performent beaucoup mieux lorsqu’ils amorcent leurs séries sur la route. Cette fois, Therrien et ses nouveaux vétérans doivent démontrer qu’ils peuvent supporter la pression d’être une l’équipe favorite.

Ça me fait mal de dire ça, mais Sénateurs en cinq. Il y a trop de doutes du côté de Montréal pour prédire autre chose. Cela dit, j’ai très hâte au premier match. Si on retrouve le CH passionné qu’on a vu pendant les trois premiers quarts de la saison, ça donnera toute une série.

Ma jasette avec Kim Lizotte

Deuxième épisode de mon fabuleux podcast MaVoixRadio.com!

J’allais vous expliquer ça, mais elle fait un meilleur pitch que moi. :)

Podcast Kim

 

SVP, abonnez-vous au podcast via une app sur votre mobile! Comme ça, vous allez rester au courant de tout! Si vous avez des questions, je vous offre même le support. :)

Autre Top 5 d’observations Tinder

Ma dernière excuse pour faire une rechute de Tinder? Mon nouveau iPad.

Voici quelques observations sur les filles sur qui je tombe.

5. Simple

De loin le truc qu’on répète le plus dans les fiches de filles : « je ne suis pas compliquée » ou « je suis une fille simple qui aime les choses simples et la simplicité ». J’ai même vu « je suis une fille simple et pas compliquée ».  On ne prend pas de chance.

4. Ambitieuse

Autre tendance un peu weird, c’est le nombre de filles qui disent des trucs comme « BE A BOSS, DATE A BOSS, BUILD AN EMPIRE ». Ça, pis « I’m a QUEEN, be my KING! » Je ne sais pas pourquoi, il y a toujours beaucoup de majuscules dans ces profils-là.

3. Chestée

J’aime les grosses boules comme à peu près tout le monde mais chaque fois que je tombe sur une fille à la poitrine spectaculaire, je finis toujours par laisser passer en me disant qu’il y a des gars qui vont l’apprécier plus que moi. Pas sûr que ces gars-là font la même chose pour les filles avec des beaux culs.

2. Ambigüe

Ça fait quelques fois que je tombe sur des fiches qui disent juste « I’m a professional ». Je me demande toujours si ça veut dire qu’elles sont escortes ou vraiment bonnes à Tinder. Sinon, pourquoi ne pas préciser directement la job en question?

1.  L’erreur

Mon chat m’a accroché le coude et m’a fait cocher le crochet vert sur une madame vraiment moche et depuis, je stress à mort. À c’t’heure, à toutes les filles qui disent dans leur texte « Hey les gars, si vous n’allez pas me parler, don’t swipe right! » je me dis toujours que ces filles-là ont été cochés par des gars dont le chat a déclenché tout ça.

Génération spontanée

Je voyais les réactions aujourd’hui face à la vidéo de Guy Nantel. Il y avait beaucoup de honte. Encore plus de moqueries.

Ce que je trouve le plus aberrant dans toute l’histoire, c’est de voir combien on se déresponsabilise de la situation. On fait comme si ces jeunes-là n’avaient aucun rapport avec nous autres. Une genre de génération spontanée d’ados.

« Chérie, c’est qui le gars qui mue dans cave? »

On fait comme si on ne les avait pas élevés. Comme si on n’était pas responsables de leurs écoles ou du système d’éducation. C’est juste une mauvaise batch. Une mauvaise cuvée.

« Crime, les jeunes sont caves c’t’année! »

Pourtant, si on regarde notre bilan de société, on a pas mal tout fait pour en arriver là. L’éducation n’est jamais un enjeu électoral. Les profs sont payés comme de la bouette. Même qu’une bonne partie de la population est en mode « sauve qui peut » et envoie ses enfants au privé. On vote constamment pour le parti dont la vision du futur est de creuser le nord, et notre gros objectif sociétal, c’est le déficit zéro.

Eh bien, déficit zéro atteint, gang.

Maintenant, est-ce qu’on peut se réveiller?

Me semblait ben

Après le show d’un ami hier soir, on prend une bière et il y a cette fille adorable qui passe quelques fois à côté de notre table en faisant un sourire semi-sexy. Je finis par en parler à mon chummey.

moi : Crime, vraiment cute fille qui passe depuis tantôt et qui me eye-contact.

chummey : Ah? Pas remarqué. 

Après cinq-six fois à me dire que c’est un hasard et trois-quatre pintes de bières qui altèrent mon jugement, je commence à croire l’hypothèse que cette fille me sourit peut-être pour vrai.

moi : Man, elle est vraiment cute! 

chummey : Ah, je viens de voir de quelle fille tu parles, c’est la chick (comprendre « groupie fuck-friend ») qui est venue me voir. Attends, je vais aller lui parler (comprendre « la tâter »).

Ah, voilà. Me semblait ben.

Retour brutal à la réalité.

Mon égo est dû pour un peu de succès.

iMom

Je suis toujours en grosse recherche d’emploi et de contrats. Plein de lignes à l’eau et beaucoup d’attente.

Attente de courriels.
Attente d’appels.
Attente de rappels.

Clairement, je suis plus pressé à faire d’argent qu’on est pressé à m’en donner.

Et c’est sûr que ce n’est pas pendant le long congé de Pâques que je vais scorer 14 nouvelles gigs. En même temps, c’est tough de prendre ça relaxe. C’est beaucoup d’insécurités et j’ai de la misère à ignorer le calendrier qui avance et les comptes qui s’empilent.

Le plus bizarre, c’est ma mère cette semaine qui a décidé de me donner en cadeau son iPad Air 2 pratiquement neuf. Ça ne fait même pas un mois qu’elle l’a! Elle s’en ai servi genre trois fois. Elle avait acheté ça sur un coup de tête et là, elle ne voit plus trop ce qu’elle va faire avec ça.

Vraiment random.

Avec mon iPhone et mon Macbook, le iPad est un peu superflu, mais le plus absurde, c’est d’être le gars qui rush à mort côté budget mais qui flashe son tout nouveau gadget totalement de luxe.

Mais bon, je ne sais pas à quel point ce pseudo-paradoxe est vraiment un hasard. Je pense que ma mère s’inquiète pas mal et c’est sa façon de me remonter le moral. Je vais sûrement lui redonner dans quelques mois.

D’ici là, je l’ai appelé iMom.