Des fois je voudrais…

Mellow Tchendoh on the wheel…

T’sais des fois, tu t’engueules au lit. Pu personne pense ce qu’il dit. Tout va tout croche. Tu pioches. Tu reçois. Tu te fous des conséquences parce que t’en peux plus à cet instant-là.

Jusqu’au moment où, des fois, très tard, ça reconnecte.

Un peu d’eau dans le vino. Les coeurs reprennent un beat plus molo.

Un beat synchro.

Et là, c’est vrai. Le courant passe. Tu te comprends, vraiment. C’est tout ce que tu souhaites. Parce que tu l’aimes. Ça revient en surface et c’est d’une force…

Ce moment, il arrive pas assez souvent. Et souvent pas assez tôt.

Rejoindre la conversation

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *