Est-ce que le Québec est fait pour s’autosaboter?

Je viens de voir cet article où Harper embarque dans la lubie des gens de Québec sur la Clique du Plateau.

C’est certain que Harper est déconnecté et ne sait pas vraiment ce qu’il dit, mais s’il opte pour cette stratégie, c’est que son équipe et ses experts pensent que c’est un discours qui fonctionne.

Il y a quelques années, on a commencé par mettre Montréal en opposition avec les régions, on a ensuite poussé la rivalité entre Québec et Montréal. Là, maintenant, on va diaboliser ce qui a de meilleur à Montréal, le Plateau Mont-Royal.

Où est-ce qu’on s’en va avec ça? C’est quoi le plan à long terme? On ferme Montréal? On enlève le droit de votes aux quartiers les plus tripants? « Vous avez trop de filles hawt, fuck you osti! »

Pour que le Québec ait envie de croire à ces conneries de diabolisation du Plateau, il faut vraiment qu’il y ait un problème quelque part. À partir de quel moment va-t’on réaliser que le sort de Montréal, c’est le sort du Québec au complet? Est-ce que quelqu’un pourrait avoir un semblant de vision un moment donné?

On joue dans la même équipe!

Commentaires

  1. a écrit

    Tu crois vraiment que, sur le terrain, les gens embarquent vraiment là-dedans à fond de train. J’ai toujours perçu ça davantage comme un phénomène enflé par les médias, bien que j’ai toujours constaté une rivalité bien existante entre tout le monde.

    Et quant à moi, que ça soit Montréal vs Québec, Saguenay vs Lac-Saint-Jean*, SagLac vs Reste du Québec*, Québec vs ROC, c’est toute la même merde.

    * C’est très présent dans le discours des maires, députés et autres, à savoir que les autres villes/régions nous « volent ». Si t’écoutes les entrepreneurs et les politiciens, l’Abitibi est carrément devenue l’ennemie à abattre avec le Plan Nord de Charest.

  2. bryan a écrit

    Une partie du problème tient dans la sous-représentation de Mtl au plan politique : les comtés sont pratiquement verrouillés et il est impossible de faire des gains. Le PCC n’a aucun siège à MTL, alors il peut nous cracher dessus tant qu’il veut, en opposant la sainteté des régions à la soi-disant Clique du Plateau, pleine de méchants gauchistes mangeux de luzerne. Aux States, ils appellent ça les « wedge politics » : trouve n’importe quelle niaiserie qui va divisée une partie de l’électorat en diabolisant toujours l’Autre. Mais n’essaie pas de faire comprendre aux régions l’importance de Mtl, car pour beaucoup de gens c’est Mtl le problème. Tu as raison de demander « où est-ce qu’on s’en va avec ça ? ». Pathétique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>