Top 5 des gens dont j’envie la vie

(On s’entend que c’est juste basé sur mes perceptions de leur vie. Je n’ai jamais rencontré personne là-dedans et je n’ai aucune idée de leur vraie vie au quotidien.)

5. Bill Murray – Est-ce qu’il y a quelqu’un qui n’aime pas Bill Murray? Je rectifie : est-ce qu’il y a quelqu’un d’intéressant qui n’aime pas Bill Murray? Ce gars-là est la définition d’être cool. Le web est remplit d’anecdotes où Bill a fait des conneries improvisées et ça sonne toujours comme du gros fun avec plein de bonheur. La vie d’acteur à succès, c’est une vie relaxe. Ni laid, ni beau, il est Bill Murray. Il ne ressemble qu’à lui et il fait bien, puisqu’il est génial.

4. Louis CK – Ce gars-là déborde d’intelligence et de sagesse. Il fait plein de trucs que j’aime. Il y a une partie de moi qui aurait aimé faire du stand-up, et ça doit être tripant d’avoir le luxe de pouvoir jouer son rôle dans sa propre auto-fiction. Ce que j’apprécie de son parcours, c’est qu’il arrive d’une place dark. Ses numéros d’il y a quelques années démontraient une tristesse de fond, et il semble avoir trouvé le moyen de gérer ses démons. Le gars a deux petites filles qu’il élève à sa façon et avoir beaucoup de moyen et c’est quelque chose qui ajoute à la valeur de ton existence.

3. Joss Whedon – Né dans une famille de writers, Joss avait une méchante longueur d’avance pour devenir le maitre de l’écriture qu’il est aujourd’hui, et je suis jaloux. Juste avec une série culte comme Buffy, le gars était déjà sur-gâté par la vie. Je respecte vraiment son talent et ce qu’il en fait. Il ne whore jamais. Depuis le début de sa carrière, il n’est jamais embarqué sur des projets qu’il n’aimait pas juste pour faire de l’argent. Il a l’air un peu stressé, mais j’imagine que ça vient avec la taille des gigs. Tous les acteurs et actrices veulent travailler avec lui. Tout le monde veut être son ami. Lui, il a juste l’air fou amoureux de sa blonde qui le comprend mieux que quiconque.

2. Dana White – Le président de la UFC voit la vie comme un combat et j’envie beaucoup ça. Il n’est jamais à plat. Jamais déprimé. Il passe ses journées à régler tous les problèmes du monde et il adore ça. Toujours dans un jet privé. Toujours dans une nouvelle ville pour percer un nouveau marché où tout le monde est content de le voir arriver. Le gars dort trois heures max par nuit et il est aussi vif d’esprit que n’importe qui. Multi-millionnaire, il paye la traite à tout le monde à longueur d’année sans jamais être hangover et dit tout ce qu’il pense en se foutant bien d’être controversé. Ça, c’est la vie.

1. Ricky Gervais – Je l’ai mis #1 parce que dans la liste, c’est sûrement celui qui ressemble le plus à un vrai humain. C’est peut-être parce que son succès est arrivé tard. Il est arrogant, mais authentique. Non seulement il a du « fuck You Money », mais il en profite. Il écrit des séries, mais il joue aussi dedans, et il y a assez d’impro pour que ce soit des trips de gang le fun à tourner. Ses projets sont toujours assez courts (deux saisons de six épisodes + un spécial) pour être certain de rester bon et de ne pas se tanner. Il y met beaucoup de coeur. Il fait aussi du stand-up. Il connait le côté business. Il fait de tout, tout ce que j’aimerais, et s’en sort tout le temps bien. Ce gars-là a compris la vie, et y domine.

2 thoughts to “Top 5 des gens dont j’envie la vie”

  1. Tu sais, il y a pas si longtemps, tu aurais peut-être mis Robin Williams dans ton top 5… Ce que l’on perçoit de la vie des gens n’a rien à voir avec la réalité bien souvent. Un peu comme toi, qui malgré tes airs de ‘mister cool’ dans Nightlife est finalement un jeune homme qui se sent bien trop seul. Serait peut-être temps d’y remédier en faisant ce qui te rend heureux, histoire de ne pas avoir le temps d’aller mal :)

  2. ehehe j’ai tellement mis la parenthèse du début de texte EXACTEMENT pour ne pas qu’on me dise en commentaire que les gens peuvent avoir l’air heureux sans l’être. Gros fail!

    (Cela dit, en ce qui concerne Robin Williams, ses problèmes personnels étaient assez documentés depuis longtemps.)

    Le texte se voulait surtout un exercice de style semi-introspectif pour lister des trucs que certaines personnes font que j’envie ou qui ont l’air tripantes et peut-être apprendre sur moi dans le processus. Par exemple, à la fin, j’étais surpris de voir qu’il n’y avait pas tant de players dans la liste qui se pognent toujours plein de chicks.

    C’est toujours intéressant de voir ce que les lecteurs perçoivent de nos textes. Je n’aurais jamais pensé qu’on puisse voir un mister cool avec les chroniques VDLP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *