Quiz The One 2.0

À la demande générale et à temps perdu, j’ai mis à jour le quiz qui me permettra un jour d’enfin trouver The One! (Dans ta face, Tinder!)

Après tout, qui a envie d’une histoire d’amour qui commence avec une fleur d’un bel inconnu lors d’une journée de pluie au ralenti? Fuck that quétaine bullshit! Tout le monde sait que les vraies histoires hawt et passionné ont toutes un point en commun.

Elle commencent toutes avec un quiz. Les quiz, ça ne ment jamais.

Voici donc la version 2.0 du fameux…

QUESTIONNAIRE THE ONE!!

J’ai apporté quelques changements à la version 2010 en fonction des résultats. J’ai peaufiné les questions, les choix de réponses et la répartition des points. Je ne sais pas si c’est rendu trop tough ou trop facile. Si j’ai quatre The One par jour, mon coeur ne fournira pas.

Évidemment, comme le veut la coutume, chaque élue est invitée à envoyer des photos d’elle en petites tenues par courriel afin de briser la glace.

Alors voilà. J’espère que personne ne prendra ça trop à coeur. C’est du gros fun ludique. Du fun ludique au potentiel fou!

Have fun!

78 thoughts to “Quiz The One 2.0”

  1. Bon, j’ai encore apporté quelques (~1000) modifs après les quelques dizaines de résultats d’à matin. (Pourquoi travailler quand on peut zigonner sur des niaiseries?)

  2. Moi qui suis en train d’écrire une chronique pour dire que c’est une bonne façon de spotter du monde en évitant les chances de rejets. Finalement, il y a quand même des gens qui prennent le temps de remplir le quiz et venir préciser qu’ils se qualifiaient et qu’ils ne veulent rien savoir.

  3. Ben ça existe depuis 2010 et le quiz a beaucoup changé dans les derniers jours. Selon les résultats, je réajuste. Je faisais encore plein de changements hier soir. Le but est que ça ait du bon sens pour ma chronique de demain.

    Les The One sont rares. C’est dur de savoir si le monde remplit le formulaire de façon honnête ou pas vu que plusieurs s’amusent à deviner les bonnes réponses ou à pogner le pire score possible. Mais je dirais que dans les 50-60 dernières soumissions, il y a 2-3 The One legit.

    Mais c’est plus dur qu’avant. Genre si la personne dit que c’est une perte de temps total et/ou qu’elle me déteste, ça fait plus mal qu’avant.

    La réciprocité est quand même un gros facteur.

  4. Mais le but du quizz n’est-il pas de savoir s’il y a, dans tes lectrices des possibles « the one » plutôt que de savoir laquelle c’est?
    Y’aura jamais de match parfait t’sais.

  5. Ben ce n’est pas comme s’il fallait choisir entre :

    – avoir du fun
    – savoir qu’il existe des The One et des groupies
    – savoir qui sont ces filles-là
    – créer des connexions
    – coucher avec les plus hawt
    – tomber en amour dans le processus

    C’est juste une façon très passive et divertissante de provoquer des trucs.

  6. Feeler quelqu’un simplement du regard en le/la croisant dans la rue reste somme toute encore la plus belle façon de rencontrer « the one » à mon humble avis.
    Ça met moins de pression.

    Et surment (sans doute) que ta the one ne remplis absolument pas les critères d’évaluation de ton quizz.
    C’pas le genre de truc que tu provoques.

  7. Je vois pas en quoi avoir un quiz online empêche de tomber en amour dans la rue. Encore là, tu forces un choix qui n’est pas là. Mais si j’étais une belle fille, je penserais probablement comme toi. Pourquoi créer un quiz quand tout le monde soumet sa candidature à même le trottoir?

    Mais ce n’est pas tout le monde qui score dans la rue. Moi, dans la rue (ou à l’épicerie), je suis le gars qui passe complètement inaperçu. Je suis parfaitement invisible. J’ai juste ce genre de face-là depuis toujours. Pourtant, c’est pas que je sois complètement nul. Il y a plein de monde bien pire que moi qui score fort dans la rue. Moi, ça ne m’est jamais arrivé.

    Et pour la pression, je trouve que c’est vraiment moins pire avec un formulaire en ligne que lors d’une rencontre où ta première impression mise complètement sur ton body language que tu contrôles souvent zéro avec la nervosité.

    Et encore là, je ne vais pas snober une fille parce qu’elle n’a pas eu tous ses points dans mon quiz ou à l’inverse, je ne vais pas tomber en amour avec une fille parce qu’elle a dit qu’elle était hawt dans un quiz en ligne. C’est juste un jeu pour le fun qui peut provoquer des trucs. Une option pour le monde que ça intéresse.

    Pourquoi se priver de ça et attendre qu’on se croise? La grande majorité des gens qui ont remplis le quiz, je ne les croiserai jamais dans la rue. Et peut-être que LA fois qu’on va se croiser, on ne se regardera pas. L’autre aura pas le bon linge ou il aura des lunettes de soleil ou n’importe quoi.

    C’est bien correct d’être conservatrice dans ta façon de rencontrer le monde. Sûrement que ça se raconte mieux plus tard à ta famille. C’est un peu plus standard dans notre culture. C’est ce dont on rêve et qu’on voit dans les films. Je trouve juste ça bizarre d’avoir à choisir.

    L’idée, c’est de trouver cette personne spéciale là. Je ne vais pas me passer de cette personne parce que je ne l’ai pas rencontré de la bonne façon.

    Avec le blogue, j’ai rencontre plein de filles incroyables avec qui on avait tout plein de chimie. Bien sûr, des fois c’est un flop. Mais c’est la même chose dans la rue. Des fois, le regard est super cool, et finalement, c’est un ostie d’épais.

  8. Montes pas sur tes grands chevaux mais pour te citer ;

     » Il n’y a pas d’app qui permette avec efficacité de se trouver des lovers tripants. Pas de 5 à 7 spécial où tout le monde est doué pour le sexe oral. Pas de quartier où toutes les The One sont rapaillées.

    Non. Il faut se fier au hasard. On peut le forcer un peu, mais on le force souvent mal. »

    Peut-être que c’est moi qui lis tout croche, mais ce que je lis ici me porte à croire que t’es entre deux écoles de pensées.

  9. Je ne monte pas sur mes grands chevaux pantoute. On discute.

    C’est vrai qu’il n’y a pas d’app qui permet ça, c’est pour ça que je me suis amusé à en créer une. J’ai la chance d’avoir un lectorat. Et comme j’ai déjà dit, je ne prends pas ça aussi au sérieux que t’as l’air de le penser.

    C’est vrai qu’il n’y a pas une façon parfaite d’avoir que des The One. Mais ce n’est pas le parfait hasard égal partout. Entre mes chances de trouver quelqu’un de cool parmi mes lectrices ou tout seul chez nous ou en marchant dans la rue, j’ai le feeling que la première option a pas mal plus de chances.

    Tu trouves pas? Et comme j’ai dit, un n’empêche pas l’autre.

    Évidemment, ce n’est pas tout le monde qui remplit le quiz qui est forcément doué pour le sexe oral, mais si j’ai la chance de filtrer celles qui détestent ça, pourquoi pas?

  10. T’es venue commenté que que le quiz était une gimmick pour recevoir des photos de filles à poil trois minutes après qu’une fille venait de soumettre son quiz, avait été taggée The One, et avait coché que le quiz était une perte de temps totale.

    Pas besoin d’une grosse enquête, Isabelle.

  11. Ouh j’ai trop hâte de lire la chronique de demain ! ça va être la récompense après la big journée de boulot.

  12. Celles pour qui c’est plaisant, malheureusement, c’est « bouhouhou » jamais des filles sérieuses qui ont des histoires d’amour inspirantes avec des hommes remarquables… je me demande pourquoi !

  13. Mettons, on jase là. Dans 45 ans, t’apprends que tes critères The One t’ont malheureusement empêché de rencontrer la fille qui déteste le sexe oral, mais qui t’aurait donné un amour passionné, une complicité de fou, t’aurais pu mourir pour elle, pis en plus t’aurais eu 2 beaux enfants avec elle. Sérieux, les critères, format quiz ou rue, c’est juste un moyen de fermer ton esprit. Rendu là, tu me diras si tu serais prêt à abandonner le sexe oral… Ou pire, dans 45 ans, t’apprends qu’après 3 ans de vie commune, elle aurait surmonté sa peur ou son dégoût et essayé, juste pour voir si c’est aussi pire qu’avant/qu’elle se l’imaginait…
    Tout ça pour dire que c’est peine perdue, tu t’y prends à l’envers..!

  14. Est-ce que t’es une experte sans que je le sache? Ou une genre de fée clochette? :)

    Si on renverse nos rôles, je peux aussi te psychanalyser en improvisant et dire que tu viens commenter là-dessus parce que t’as l’impression que personne ne te laisse de vraie chance et que ça te frustre.

    Mais pendant que t’es là, explique-moi donc c’est quoi LA façon de vivre sa vie amoureuse pour ne pas avoir de regret dans 45 ans. Je suis curieux.

  15. Envoyer des photos coquines a un inconnu (un blogueur connu, ça reste un inconnu !), ça n’exprime généralement pas de la confiance en soi, ni de la confiance en sa personnalité. Ça implique une personne à problèmes, une attention whore. Ça ne fait pas des couples solides ça… ! Pis on s’entend tu que quand t’es en amour, ton partenaire est toujours beau ! Tout le monde discrimine par la laideur, oui, mais la si c’est rendu que tu discrimines par la beauté moins flashante que l’autre… Le physique, contrairement à ce que certains pourraient en penser, n’est pas un critère déterminant, puisque il s’applique sans qu’on le veuille, même au début. Si la personne est si laide, t’auras même pas de points communs avec. Pis si la personne est intéressante, tu la trouves déjà belle. Il n’y a aucun besoin d’un filtre physique forcé (en exigeant une photo), il se fait de toute façon quand tu parles a cette personne.

  16. Moi aussi j’ai des problèmes de confiance en moi et je suis attention whore à mes heures. Je ne recherche pas une personne parfaite. Je suis moi-même une personne à problème que tu conseillerais de fuir.

    For the record, il y a différentes raisons/motivations à envoyer une photo de son corps à quelqu’un. Mais tu n’a pas cette ouverture d’esprit vu que tu juges ce genre de geste et tu les classes immédiatement comme slut with daddy issues.

    Et non, quand on est en amour, on ne trouve pas systématiquement le partenaire toujours beau. Désolé. J’aimerais bien, mais non. J’ai eu la preuve du contraire et peut-être qu’il faut le vivre pour comprendre. Ou peut-être que c’est une différence selon le sexe ou des individus. Mais quand ça arrive, c’est un vrai désastre. Pour les deux personnes.

    Je pense que t’as tendance à penser que si pour toi le physique n’est pas si important que ça, c’est que ça ne doit pas l’être pour personne d’autre. Je t’invite à élargir un peu plus ton esprit et ne pas prendre pour acquis que tout le monde est en arrière de toi dans leur cheminement intellectuel.

  17. Faut que tu fasses la paix avec le pourquoi, le comment, le qu’est-ce qu’elle en penserait, le ce que tout le monde fait, le ce que tout le monde pense, le ce que je devrais faire, le ce que je n’ai pas fait. Tu rencontres des gens, t’apprends à les connaître sans sexe. Oui je sais, c’est dur. Un moment donné, il y en aura une plus drôle, plus sarcastique, plus brillante. Le « faut tester la marchandise avant d’acheter », bullshit! Si vous vous aimez, c’est bien ça qui est la garantie de l’acheteur, pas le sexe lol! Le sexe ça sera toujours le fun, ça sera toujours un truc que vous découvrez ensemble puisqu’il n’y en a pas juste un, il y a le vôtre, pis celui de tous les autres matchs de partenaires. Le bout tough, c’est pas le début, c’est la suite, quand tu te rends compte que quand elle est fatiguée, elle est méchante, pis que quand t’es stressé, t’es stressant! Le bout tough, c’est quand elle va s’excuser parce qu’elle est fatiguée, ses mots dépassent sa pensée, pis que toi, tu vas la pardonner, tout comme elle te pardonne d’être tellement angoissant. Le bout tough, c’est quand vous aurez rien à vous dire, mais que vous devrez comprendre que c’est pas que c’est fini, c’est juste que ce soir-là, vous allez écouter une série, histoire de passer du temps ensemble pareil. Le bout tough, c’est pas de trouver qqn de compatible. Pis ce qui est le fun avec le bout tough, c’est que quand c’est la bonne, ça se fait tout seul :) Ça fait que arrête de t’en faire pis fais la paix avec ta tête. C’est de la faute à personne, ça arrivera quand ça arrivera. Pis si c’est après 40 ans, ça sera après 40 ans. Il y a personne qui décide, ça se peut que ça soit fait exprès pour te laisser le temps d’écrire ta fameuse série de feu :)

  18. Parlant de fermeture d’esprit, je crois qu’il ne faut pas confondre le grand amour, les amourettes, les bonnes amies, les « ça aurait pu dans un monde parallèle » pis les mettre tous dans le même paquet avec l’attitude « moi je ne juge de rien donc je suis ».

    Je pense aussi que je me suis peut-être mal exprimée, car tu sembles dire que je n’accorde aucune importance au physique. C’est faux, il faut que la personne, tu la trouves belle. Mon point, c’est que ça se fait tout seul. Et je crois que ça s’exprime quand on a juste un genre de gars, toutes nos conquêtes se ressemblent toutes: t’es attiré par un genre de personnalité, pis souvent la personnalité reflète le physique, pis oh surprise, sont tout le temps beaux! Et le contraire vient aussi confirmer ma théorie: combien de gens fréquentent plein de monde tous pareils pis un moment donné, oh surprise, the One est vraiment différent côté physique (pas laid, genre grand brun vs petit blond musclé), mais tout aussi compatible dans tête.

    Et pour l’avoir vu souvent, combien de gens s’imaginent qu’ils ont un genre et finalement réalisent qu’ils étaient à côté de la plaque en regardant the One.

  19. Et sérieux, je me doute bien que tout le monde a des défauts, mais faut-tu vraiment s’imposer de filtrer nos conquêtes par des défauts au lieu de chercher le plus de qualités possible?

  20. J’ai remis les commentaires en format linéaire parce c’est un désastre total pour essayer de se suivre la conversation.

    Pour ce qui est de Scarlette, est-ce que t’es mariée et heureuse? T’as quel âge?

  21. Posé comme ça, on dirait que t’attends un « Non » déçu! Je semble avoir une vision très opposée à la tienne et je n’en démords pas, j’imagine que de l’extérieur, j’ai l’air d’une femme très seule et très frustrée de ne pas vivre un conte de fée. Pourtant, je me considère très chanceuse parce que j’ose dire que j’ai rencontré The One très jeune. Je n’achève pas ma vie, donc je n’ai pas le recul ou la sagesse nécessaire pour imposer le caractère véritable de ma vision des choses, je me contenterai donc de dire que je considère avoir une capacité analytique juste.

    Le jugement (contrairement au préjugé) est selon moi une qualité remarquable de l’être humain.

  22. C’est pas d’avoir une vision opposée à la mienne. C’est que t’as très peu d’écoute pour ce que je dis et que tu demeures en mode magistral en étalant ta grande sagesse. J’aimerais juste savoir d’où vient tant de prétention ou ce qui t’accorderait ton titre d’expert.

    Je suis loin d’être déçu si t’as trouvé The One. Je suis bien content pour toi. Et ça expliquerait pourquoi t’es si persuadée d’avoir tout compris. L’avoir rencontré très jeune, ça explique aussi beaucoup ta façon de voir les choses. C’est juste désagréable d’avoir l’impression de parler dans le vide. La dernière fois que j’ai eu une discussion du genre, c’est avec une hardcore catholique qui essayait de me convertir. Seule la parole de dieu avait de l’importance donc la discussion ne menait nulle part.

  23. C’est bien ça le problème avec les infos personnelles: elles sont réutilisées pour discréditer le propos. Si tu donnes des conseils financiers à quelqu’un et que t’as le malheur d’être riche, « on sait ben, t’as pas mes problèmes d’argent toi! ». Reste que tu peux avoir une vision très juste de sa situation quand même et être de bon conseil. Pis si je juge que tu t’y prends mal avec tes histoires de photos coquines, que je sois en amour ou pas, ça se peut que je le pense quand même. Comme s’il n’y avait que les célibataires qui pouvaient juger des méthodes des autres célibataires, ou pire, que les célibataires pour les comprendre…

    Ton message est quand même un peu insultant, j’ignore si tu me prends pour une extrémiste ou ben une femme qui se prend pour Dieu, mais dans tous les cas, je lis vraiment tes messages, je vois bien tes arguments, cependant je me permets de te dire que je pense que tu te poses trop de questions et que t’as fait un mauvais moove. C’est pas être bouchée, c’est être vraiment pas d’accord.

    Je ne veux pas que tu te sentes attaqué par mes propos, j’essaie juste d’avoir un débat sur le fond. Tu sembles prendre hyper mal qu’on critique tes écrits. Je ne suis pas la seule, la convo avec Isabelle en est un bon exemple aussi.

  24. C’est toujours drôle parce que si on commente sur mes textes, c’est juste normal parce que c’est ce que je cherche en publiant en ligne. Mais quand moi je réponds à ces commentaires, c’est que je n’accepte pas la critique. Chercher l’erreur.

    Le cas d’Isabelle était complètement différent et avec elle, au moins, on échangeait. Toi, c’est vraiment une question de ton.

    Je le trouve arrogant et j’ai juste envie de savoir d’où ça vient. J’essaie de comprendre pourquoi t’aurait une vérité infaillible. Quel genre de vécu mène à ça? À croire que notre expérience de vie s’applique à tous les autres humains sans les connaitre?

    Tout le monde peut expliquer la vie à un blogueur sur le web, mais pourquoi moi, en tant que blogueur, j’écouterais l’avis d’une inconnue que je connais zéro et qui a tendance à s’écouter parler? J’ai besoin de savoir si t’es crédible, de te connaitre plus.

    Est-ce que t’écouterais les conseils financiers d’un inconnu sur un blogue? Au moins, les conseils financiers, ça se vérifie un peu. Trouver l’amour, c’est pas mal plus abstrait.

    Si je commençais à appliquer tous les conseils qu’on me donne en commentaire sans tenir compte d’où ça vient, ma vie serait vraiment n’importe quoi.

    Mais je comprends que de ton bord, c’est l’fun de faire la morale à un inconnu dans le parfait anonymat et de rester une genre de vérité incontestable. De mon bord, je dois gérer que tu t’es fait une opinion de moi via mes textes ou de mes réponses à la pauvre Isabelle.

  25. À la pauvre Isabelle?
    Pour mon dire , oui on échangeait mais je ne rétorquais surtout pas tant parce que j’ai cru constaté que tu aimais avoir le dernier mot (Ce qui n’est pas nécessairement une mauvaise chose en soit)

    Mais honnêtement je suis plus d’accord avec les propos tenu par Mademoiselle Scarlette, sans que les tiens ne fasse aucun sens, je trouve surtout que c’est une histoire de valeurs personnelle, comme comparer des chat avec des tournevis,

    Vous pourriez argumenter très longtemps comme ça, et ça mènerait à ce que c’est maintenant, un semi-crêpage de chignon.
    Mais oui, on discute, c’est ça le but d’un blog right?

  26. Je crois qu’Isabelle marque un point: on veut tous les deux avoir le dernier mot, on se ressemble plus que tu ne le crois, blogueur inconnu!

    Ce que tu prends pour de l’arrogance, je crois que c’est plutôt une confiance infaillible en la logique de mon argumentation. Je crois que tout se peut et que tout s’explique, tout se justifie. Il n’y a pas juste mon histoire d’amour, mes expériences, ma manière d’appréhender la vie, la tienne, tes amours, tes expériences. Et c’est en analysant ce que tu nous donnes (tes textes) que j’en tire une opinion que je te partage. C’est pas parce que ta vie ne ressemble pas à la mienne que je ne peux pas juger de ce que je lis, ni affirmer avec confiance ce que je pense. Si tu ne veux que des nuances et des zones de gris, il faut le dire, ou bien accepter que certains ont sur certains sujets des opinions noires ou blanches. Assumer à 100% ce qu’on dit, c’est être arrogant? Non, je crois que c’est accepter qu’il n’y a pas que Socrate qui puisse nous influencer…

  27. Et pour ce qui est de l’aspect vérification.. jsuis pas sûre de saisir l’utilité de savoir qui je suis, ce que jvis pour grader la valeur de ce que je dis comme on le ferait avec le rendement d’un conseiller financier, mais dans tous les cas, si on suit ta logique, le fait que je sois heureuse et en couple, ça vient de te rassurer, non?

  28. Ah, désolé. Ce n’était pas de l’arrogance, c’était de la confiance infaillible. My bad. :)

    Je n’ai jamais compris cette histoire de vouloir avoir le dernier mot. Surtout en contexte où c’est mon blogue. Faudrait que j’arrête de vous répondre même si j’ai des choses à dire? Quand quelqu’un écrit sur le blogue, je reçois un courriel. Des fois, je ne réponds pas et les gens sont déçus. Quand j’ai le temps, je réponds. Je ne dirai pas que c’est le but des blogues parce que tout le monde a ses propres motivations, mais c’est ce que moi j’ai tendance à faire.

    D’ailleurs, comme blogueur, j’ai un point de vue très différent du vôtre en ce qui attrait les commentaires. Il y a une énorme différence entre être celui sur le stage et être dans la foule à lancer des critiques et des conseils.

    Personnellement, quand quelqu’un me critique sur une de mes tribunes publiques, je m’intéresse surtout à comprendre d’où leur vient leur opinion. C’est surtout ça ma motivation à la base. J’adore décortiquer les gens et les « figurer out ».

    Comme j’ai dit, on ne peut pas écouter tout le monde aveuglément. C’est de l’utopie comme Scarlette a tendance à faire. C’est la même chose quand elle parle de rencontrer the one. À l’entendre, il faudrait que je donne une chance à tout le monde. Comme si c’était réellement possible. Je vais commencer avec une madame en sortant de chez nous sur le trottoir. On ne sait jamais! Peut-être que c’est elle. Peut-être qu’elle a raison. Ne portons pas de jugement avant de l’avoir testé.

    Isabelle, c’est assez drôle que tu fasses la fille sage qui a arrêté de rétorqué parce que ce n’est pas du tout ce que je lis de notre conversation. Désolé si je t’ai bullyé sans m’en rendre compte. Moi je voyais une fille qui venait dire qu’elle s’était classé the one, qui ne m’enverrait jamais de photo et qui ne veut rien savoir. Comme quoi, les points de vue sont souvent différents.

    Scarlette, je ne te demande pas d’arrêter d’être en mode absolu noir/blanc. T’as totalement le droit. Il reste à savoir c’est quoi ton objectif en venant commenter ici. C’est toi qui le sais. Moi, ce que je te dis, c’est que si tu veux me convaincre moi de quelque chose, il va falloir que tu changes de te ton et que tu démontres ta crédibilité. C’est toi qui vois.

    Aussi, je n’ai pas l’impression que vous avez déjà été dans ma situation. Je sais que je m’ouvre beaucoup dans mes textes, mais je pense qu’il faut le vivre pour comprendre l’effet de voir quelqu’un qui ne te connait pas venir te conseiller avec assurance de ce que tu devrais faire avec ta vie pour réussir. Et en plus, quand on les remet en doute, on se fait accuser de vouloir le dernier mot ou de mal prendre la critique.

    Et au gros étonnement de tous, ces inconnues-là qui me connaissaient aussi peu tous les deux, sont d’accord une avec l’autre. Elles doivent donc avoir raison!

    C’est ok si on veut me prendre pour un reality show ou une oeuvre de fiction et qu’on amène ses théories avec certitude. C’est ben correct. Je ne m’en vexe plus. Mais il me semble que dans ma vie à moi, quand je parle à quelqu’un que je ne connais pas, j’ai un minimum de modestie quand j’arrive pour lui expliquer la vie.

  29. C’est pas de modestie qui manque à cette conversation,
    je pense qu’il y a même beaucoup de retenu dans la plupart des propos tenus.

    « Isabelle, c’est assez drôle que tu fasses la fille sage qui a arrêté de rétorqué parce que ce n’est pas du tout ce que je lis de notre conversation. Désolé si je t’ai bullyé sans m’en rendre compte. Moi je voyais une fille qui venait dire qu’elle s’était classé the one, qui ne m’enverrait jamais de photo et qui ne veut rien savoir. Comme quoi, les points de vue sont souvent différents. »

    Que je fasse la fille sage?
    (et c’est la que je commence à perdre mon sang froid)
    Ben voyons donc?!
    J’ai surtout arreté de répondre parce qu’apres une conversation de 2h avec des amies, on est pasmal toutes venu au fait que tu répond souvent de la même facon à toutes les filles qui ne semblent pas d’accord avec ce que tu dis. (Sorry c’est l’impression, juste l’impression qu’on a eu)
    Pis oui j’ai senti du bullying.
    C’était surment pas volontaire, i guess.
    Sur ce, mon avis s’est pasmal posé ;
    Ta the one vas surment te tomber dessus, mais ca sera surment pas une de tes lectrices,
    pis la j’fais ma jojo savard mais, honnetement, ton écriture est des plus charmante, ta rétorie pas tant.

  30. Isabelle, ce qui est drôle c’est que j’ai vécu cette situation-là des centaines de fois. Voici le cas classique.

    – La fille me trouve sweet dans mes textes
    – La fille me trouve asshole en commentaires
    – La fille me trouve finalement sweet dans la vraie vie face à face.

    C’est vraiment souvent comme ça. Et j’ai pas mal réfléchi au pourquoi. Ma meilleure théorie, c’est que c’est un mélange de ces trucs :

    – Le commentaire peut survenir à un moment où je suis marabout
    – Les commenteux sont beaucoup plus arrogants en commentaires que face à face (et ne réalisent souvent pas qu’ils parlent à un vrai humain)
    – Les commenteux ne sont pas habitués d’être contrariés publiquement
    – Les commentaires ne sont pas une super plateforme de débat parce qu’on se perd facilement dans le ton et dans les intentions de chacun.
    – Je peux être susceptible sur certains trucs parce qu’on parle de trucs très personnels

    Avant de juste y aller avec les théories de qui est le gros méchant ou qui veut avoir raison ou le dernier mot ou bullyer quelqu’un ou avoir l’appuie d’un maximum de copines, faudrait peut-être aussi juste essayer de se comprendre.

  31. Scarlette, le fait que tu sois matchée et heureuse ne me rassure pas. Ça explique seulement pourquoi t’es aussi persuadée de détenir LA recette pour trouver The One.

  32. Je crois que malgré nous, Isabelle et moi allons dans le même sens: tu écris un paquet de textes tristes et de réflexions métaphysiques sur les (tes) relations hommes-femmes sous forme de blogue, et tu réponds tout le temps. Donc, tu sembles dispo à discuter, mais dès qu’on ne te dit pas « ooh pauvre toi » ou « jte comprends, jvis la même chose », tu te sens attaqué et tu finis généralement avec « vous comprenez rien, vous êtes fermées d’esprit ». La part de ton lectorat qui ne se sent pas rejoint par ton vécu a généralement deux réflexes: il te lit et lâche le morceau, ou bien il t’affronte pour te faire voir d’autre chose que l’introspection très très introspective à laquelle tu te soumets régulièrement.

    Si tu ne veux pas de l’opinion des gens qui ne sont pas d’accord avec toi, tu peux toujours arrêter de nous répondre, utiliser un modérateur plus pointu ou bien changer de format pour exprimer tes angoisses.

    Et d’ailleurs, j’ai trouvé que ton résumé (selon lequel la madame dans la rue, tu devrais l’essayer) très réducteur: j’ai rien dit de tel, et surtout, je t’ai même dit que le but, c’est pas d’avoir une liste de critères, c’est de rencontrer du monde pis de t’intéresser à ce qu’ils ont à dire. Point barre. Le charme va s’en suivre tout seul comme un grand s’il a à le faire.

    Et stp, si ça va si mal, arrête de déverser ton fiel sur les gens qui vivent « une utopie », écoute plutôt ce qu’ils ont à dire, ils en savent peut-être autant que toi. Et arrête de te conforter avec les gens qui vont aussi mal que toi. Ça le dit, ils vont mal.

  33. Scarlette, c’est stupéfiant à quel point je peux te répéter 100 fois que c’est une question de ton et que tu persistes à vouloir croire que c’est une question de divergence d’opinion.

  34. Ah puis finalement je change d’idée (t’y crois pas, hein? :P): pourquoi pas la madame dans la rue? Si t’es pour engager une convo géniale avec une madame qui a attiré ton attention dans la rue, qui va se plaindre? Toujours mieux que la demande de photos coquines, qui by the way insère déjà un contexte d’autorité dans la (peut=être) future relation que tu pourrais avoir avec l’envoyeuse de selfie. C’est pas ce que tu veux, right?

  35. Scarlette, j’espère vraiment que tu comprends mon histoire de ton même si t’ignores encore mon commentaire à ce sujet-là.

    Pour ce qui est de la madame dans la rue, qu’est-ce qui aurait attiré mon attention? Si j’aime son cul dans la rue, est-ce que c’est mieux que si j’ai vu via un formulaire qu’elle a un beau cul? Pourquoi?

    Pourquoi je n’aurais pas une convo géniale avec une fille qui a coché « beau cul » ou avec une fille qui m’a envoyé sa photo? Si je te dis que c’est arrivé souvent, est-ce que ça va remettre en doute ta théorie?

  36. (ouais faudrais saisir le ton en effet)
    D’accord; je vais essayer de repartir à neuf alors.
    Si un jour je te croise dans la rue je viendrai juger par moi même de ton sweetness.

    Pis, faudrait aussi pas oublier que ce n’est pas nécessairement de la vie amoureuse en générale que l’on parle mais principalement de la tienne, j’avoue que c’est très personnel.
    Si l’on jugeais de ma vie amoureuse en public je serais sur la déffencive « sur un esti de temps ».

  37. « – Les commentaires ne sont pas une super plateforme de débat parce qu’on se perd facilement dans le ton et dans les intentions de chacun. »
    Mon ton: Quelqu’un qui sait de quoi elle parle. Quelqu’un qui a des opinions tranchées. Quelqu’un de directe. Point barre.
    Mes intentions: Lire un blogue, participer aux commentaires, lire tes réponses, débattre, parce que je pense.

    Bon maintenant que c’est clair, on peut tu l’avoir notre débat? XD

    Ma question: au début, je voulais savoir pourquoi tu t’es dit que les photos coquines, c’était une bonne idée? (Si ta réponse c’était « gros lol, d’un coup qu’il y en a qui le font! », ben Isabelle avait raison, c’est un bon moyen de se get des pics… Ça peut pas être juste ça, sinon tu l’aurais pas ostiné, non?)

  38. Ça ne met pas vraiment en doute ma théorie, puisque si ça avait été the One, on ne serait pas là pour s’osbtiner.

    Pour ce qui est du formulaire, le beau cul, c’est bien, mais il y aura un autre critère qui te fera tiquer (ça peut être son choix de position préférée, ou ses seins, on sait pas, il y a tellement de questions de sexe, ça décuple les possibilités d’avoir faux en quelque part…) ou ben elle aura 100%. Dans ces cas-là, soit c’est the One (et encore, elle a peut-être répondu bon pour des raisons différentes des tiennes), soit il y aura autre chose, les questionnaires infaillibles n’existent pas, à moins qu’ils soient infinis… Et autre point sur le questionnaire, c’est tellement libre d’interprétation, comment savoir si son cul qu’elle adore parce qu’elle le trouve bombé, c’est ton genre de bombé? La madame dans la rue, tu vas le savoir drette là si c’est le bon bombé…

    Mon autre théorie, c’est que demander des photos coquines = la fille passe une entrevue et elle le sait = toi t’es le boss qui décide = pas vraiment sain, ça ressemble à une entrevue du Bachelor… Et tu sais il est de combien le taux de match réussi (à long terme là, la finale rose bonbon ça compte pas!) de ce show-là? ;)

    Bon j’espère que l’histoire de ton, c’est réglé, pis si tu pouvais répondre sur le pourquoi des photos, ça serait le fun s’il vous plaît.

  39. Scarlette, tu dis toi-même que c’est pas parce qu’une fille pense avoir un beau cul bombé qu’elle a nécessairement un beau cul bombé comme j’aime. C’est exactement à ça que sert la photo. On peut enfin voir pour vrai.

    Le quiz a un algorithme beaucoup plus poussé que tu sembles le penser. C’est loin d’être une question d’avoir 100%. En fait, c’est impossible d’avoir 100%. C’est plus un résultat comme les quiz de personnalités où t’as 5 profils possibles.

    Pour ce qui est de ma position dominante de départ, c’est vrai. (Ou souvent vrai.) C’est pas mal comme ça avec toutes les lectrices parce que la prémisse est : « la fille s’intéresse à moi et vient me demander de s’intéresser à elle » Donc oui, ça start un peu dominant/dominé.

    Cela dit,, si je vais voir une belle fille dans la rue, je me place exactement dans la situation l’inverse, qui ne doit pas être plus saine selon tes valeurs.

    Mais bon, la dynamique de départ, ça n’a pas à rester comme ça pour toujours. Les choses vont changer pour un rapport plus égalitaire s’il y a une compatibilité nécessaire.

  40. J’suis quand même pas une potentielle the one pour rien viarge.
    J’ai même pas triché sur la fille à coté en plus en remplissant le quizz!

  41. Isabelle, ehehe mais le quiz a beaucoup changé depuis que tu l’as fait. Entre autre, à c’t’heure, quand on répond que le quiz était une perte de temps totale, on perd full de points. :)

    Avant, les réponses s’équivalaient pas mal autant, mais maintenant, l’importance des questions varient plus. Genre, la couleur de tes yeux a moins d’importance que ta vision du couple.

  42. Ok, mais là on revient à l’autre point. « Elle.. bof non, un peu trop petit, en plus c’est moi ou son nez est pas si droit..? » Comment savoir si tes filtres ne t’empêcheront pas de rencontrer The One, qui pour une raison obscure, n’est pas photogénique, mais belle à souhait (parce que ça existe!!).

    Et je réitère ma question, j’ai manqué de précision: pourquoi une photo spécifiquement en lingerie/nue/whatever? Ça envoie un drôle de message : « Je suis un pervers/je cherche vraiment des photos « amateures »/on va voir s’il y en a d’assez naïves pour le faire/je mets tout ça sur le net (on se rappelle que t’es un inconnu, elles enverraient des photos nues à un inconnu… et même pas de sac de bonbons en retour?!) ». Est-ce qu’il y avait vraiment une raison pour la nudité?

    Et enfin pour la dominance, dans la rue, la fille te demande pas de baisser tes pantalons, histoire de voir si ça fait l’affaire. On est dans le léger, c’est pas comparable. D’ailleurs, les lectrices qui t’ont écrit parce qu’elles sont intéressées et veulent t’intéresser, oui elles sont légèrement dominées, mais c’est vrai que ça se balance dès la première date, et j’ose espérer que t’étais pas du genre à exiger des photos nues avant (quoique là, c’est exactement ce que t’as fait! XD)… Pis mettons,il y en a une qui score the One, mais au lieu de se faire une séance selfie, elle exige que tu y passes en premier? Taste of your own medecine…

    Me semble que la sexualité, c’est un truc intime, un truc qui vient avec la confiance. En tout cas dans l’optique où tu te cherches une The One, pas une fuckfriend. Fac partir en oubliant ce point si important, ça semble juste montrer que tu veux pas vraiment de quoi de sérieux. Non?

  43. Ouin mais Scarlette, un empeche pas l’autre right?
    Et les photos coquines c’est pas une excigence non plus mais une suggestion.(right?)
    Apres à toi de voir le genre de personne que t’es, si t’envoie des photos comme ca a ton mec de temps en temps c’est personnel,
    j’pense pas que ce soit un si gros turn off pour tchendoh si c’pas ton genre non plus (le genre de sa the one mettons)

    Pis la sexualité joue un gros role quand même, il faut une certaine chimie, l’adaptation se fait certe tout dépendement du niveau de bon vouloir , si 2 personnes on calissement un kick l’un sur l’autre et que la fille est pas down avec exemple, les fellations, y’a toujours moyens de s’organiser.
    Mais combien de couple se sépare à cause du sexe.

    Encore la, poser des questions à ce sujet revele beaucoup de la personalité de la personne qui pose la question.

  44. Scarlette, mais le « Elle.. bof non, un peu trop petit, en plus c’est moi ou son nez est pas si droit..? », c’est toi qui penses comme ça, non? Moi, j’ai jamais dit un truc du genre. Et si j’étais picky comme ça, je le serais tout autant avec une fille dans la rue, non?

    Pourquoi le filtre du quiz m’empêcherait de rencontrer The One quand ce sont toutes des filles que je ne rencontrerai probablement jamais d’une autre façon. Et quelle fille s’empêche de rencontrer quelqu’un parce qu’elle a pogné « might » sur son quiz? Et c’est quoi l’alternative? Avoir une date avec les centaines qui ont remplies le quiz? Un quiz où j’aurais dit à tout le monde qu’elle est The One? Là, oui, ce serait une arnaque comme Isabelle dénonçait à la base.

    Pour le cas de la fille pas photogénique, encore là, c’est toi qui extrapoles. Tu sais pas combien je suis picky sur les photos. Tu sais pas qui je décide de rencontrer ou pas.

    Et puis t’oublies l’inverse. Les filles dans la rue à qui je n’aurais accordé aucune importance, mais de par leur vision de la vie et ce que je vois dans ses réponses, elles en viennent à m’intéresser. Je me rends compte qu’on cherche les mêmes choses et qu’on est compatible à plusieurs points de vue et bla bla bla. Et surtout, ça crée un contact qu’on n’aurait jamais eu.

    J’ai souvent demandé des photos de nus parce que ça m’intéresse, mais aussi, parce que ça rééquilibre la relation. Moi, je me dévoile vraiment beaucoup ici. Je ne sais pas si tu le réalises, mais je suis parfaitement vulnérable. La fille sait tout de moi et moi, je ne sais rien.

    Mais je  » n’exige  » rien à personne. Les gens sont libres de faire ce qu’ils veulent. Mais je vais pas rencontrer une fille à qui je n’ai jamais parlé et que je ne connais pas sans l’avoir vu.

    La fille s’est intéressé à moi à son rythme en me lisant sans que personne ne la force. Moi, pourquoi je m’intéresserais à elle sans rien savoir? Ç’a beau être cruel, mais quand la fille est belle, ça donne plus le goût de la connaitre. Donc oui, se montrer les boules, ça peut être efficace.

    Aussi, on apprend vraiment beaucoup sur qqn en regardant sa réaction lorsqu’on lui demande une photo de ses boules.

    Justement, es filles qui réagissent en demandant que je leur montre mon pénis en premier, c’est exactement les filles que je fuis. C’est un profil de fille qui est constamment dans le calcul et dans l’obsession de l’égalité. On ne fitte juste pas moi et ces filles-là. Ça m’épuise.

    Quand on parle des gens qui veulent être dans une relation dominé/dominant, elles, ce sont celles qui tiennent à être les dominantes. Quand je montre mon pénis à qqn, c’est quand la fille m’intéresse et que je sens vraiment qu’elle a envie de le voir. Pas par souci d’égalité.

    Et oui, la sexualité est un truc intime, mais pourtant, tu viens lire mon blogue et t’entres sans problème dans mon intimité à moi. Quand on parle de ma sexualité et qu’une fille s’intéresse à moi via mes écrits, c’est ok. Mais si moi j’apprends à connaitre une fille via un quiz, là c’est trop intime et ça ne donne pas assez la chance à tout le monde… Je ne suis pas vraiment d’accord.

    Et pour moi, The One, c’est AU MOINS une fuck friend et non « oh le sexe est nul mais je l’aime tellement ».

  45. Isabelle, il y a plein de choses qui sont importantes, mais on ne peut pas tout savoir avec un quiz. Là, j’essaie d’en savoir le plus possible en restant ludique et funny.

    Mon critère #1 après la fille cute, c’est sûrement la maturité. Non seulement c’est un truc très subjectif, mais ça ne se voit ni dans la rue, ni dans un quiz.

    Mais bon, je n’arrive pas vraiment à voir comment je pourrais m’intéresser à une fille qui déteste les fellations. Je trouve juste ça weird. Autant qu’un gars qui veut pas faire de cunni. Je vois juste quelqu’un de soit stuck-up, soit très conservateur. Dans les deux cas, j’ai pas trop envie que ce soit The One.

  46. « Pourquoi le filtre du quiz m’empêcherait de rencontrer The One quand ce sont toutes des filles que je ne rencontrerai probablement jamais d’une autre façon. Et quelle fille s’empêche de rencontrer quelqu’un parce qu’elle a pogné « might » sur son quiz? Et c’est quoi l’alternative? Avoir une date avec les centaines qui ont remplies le quiz? Un quiz où j’aurais dit à tout le monde qu’elle est The One? Là, oui, ce serait une arnaque comme Isabelle dénonçait à la base. »

    Je pense que l’alternative en fait aurait été de laissé une case « autre :  » à toutes les questions
    En le remplissant j’arrivais souvent entre 2 réponses ou bien plus ou moins aucune ne convenait,
    j’sais pas c’que t’en penses..

  47. Isabelle, quelqu’un d’autre m’avait suggéré ça et je l’ai essayé un bout de temps, mais je trouvais que ça faisait un peu trop stalker et aussi, ça fuckait le système de pointage. Ce que je pensais faire, c’est ajouter une boite de commentaire à la fin.

  48. La maturité ca ne se vérifie pas non plus avec l’age mon cher, tu demandes ca direct en partant hélas.
    Une fille de 20 ans peut avoir autant de maturité qu’un dude de 30, ou qu’un dude de 14 aussi, y’en a de toute les sortes.

    Et perso je ne t’imagine pas (et la encore je juge de ce que j’ai lu) avec une fille de ton age.
    C’est pas une mauvaise chose non plus (j’connais pas ton mood eh mais c’est gris dehor)

    (pis ouais bonne idée pour la boite de commentaires, oui ca fait moins « stalker j’veux savoir ta sorte de shampoing » pis c’est uuuuun peu plus personnel parce que beaucoup de tes questions sont flou exemple dans musique y’a toute sauf « j’en joue pis c’est ma passion »)

  49. Isabelle, ehehe la question sur la musique est la prochaine à prendre le bord parce que je m’en sacre vraiment. Et je me rappelle pas avoir dit que l’âge définissait la maturité. En fait, je viens juste de dire que la maturité ne se définissait pas avec le quiz.

    D’ailleurs, la maturit éest aussi un truc qui se fake très bien pour quelques mois. On s’en rend plus compte après ça.

    Cela dit, l’âge compte quand même pour un paquet de raison. Si la fille a 19 ans, elle est mieux d’être convaincante en bâtard. Même chose pour une fille en haut de 40 ans. Et on peut quand même être The One avec ces âges-là, c’est juste qu’il faut scorer plus dans les autres affaires.

    Et le fun avec les résultats, c’est de s’imaginer quelqu’un en fonction des réponses. S’imaginer quelqu’un de 20 ans ou de 50 ans, ça donne des images complètement différentes.

  50. First ; BENVOYONSDONCQUELAMUSIQUETUT’ENSACRES!!!!!!

    secondo , tu n’as pas dit que l’age définissait la maturité, tu M’AS demandé mon age straight up.

    Pis non en effet si t’as 19 ans (doit ben y’avoir des filles de 19 ans qui te cruise jamais j’crèrai) pis que tu t’interesse vraiment à un dude de ton age y’a dequoi de louche. (ou non, c’pas vrai, à chacun ses expériences/gouts.)
    Ceci dit , BENVOYONSDONCQUELAMUSIQUETUT’ENSACRES!!!!!!

    C’est hors contexe mais j’avais justement cette conversation avec un ami, on ne comprennait pas les gens qui « n’écoutent pas vraiment de musique/N’ont pas de ipod à porté de mains24/7/Ne vont pas voir de concert.
    C’est ton cas right?

  51. Isabelle, ehehe désolé, l’importance que j’accorde à la musique diminue à chaque année. C’est sûr que j’ai de la misère à penser que je pourrais fitter avec une fille qui trip NRJ, mais ça reste vraiment mineur dans mes valeurs. C’était plus important avant. En fait, toute l’importance que j’accorde à la musique a beaucoup diminué.

    Et pour l’histoire de t’avoir demandé ton âge à toi (et aussi à Scarlette), ça vient du même raisonnement que le quiz : ça m’aide à me faire une idée de la personne. On aime bien dire que l’âge n’a pas d’importance, mais on ne traite pas un kid de 12 ans et une femme de 65 ans de la même façon. Il y aussi que quelqu’un qui est certain d’avoir compris la vie à 19 ans et à 44 ans, ce sont deux profils très différents.

    Je demande des questions sur la personne pour mieux les comprendre et les « figurer out », comme je disais. 10p a eu 53 000 commentaires (dont 20 000 de moi, j’imagine), je commence à être bon pour reconnaitre les profils des commenteux. Les reproches que j’ai eu dans ce post-ci, on retrouve ça 50 fois dans les archives.

    Il y a un paquet de filles jeunes qui s’intéressent aux gars de mon âge. D’ailleurs, l’argument que ces filles sortent souvent quand on les trouve trop jeune, c’est que le gars précédent était encore plus vieux. Mais on aime beaucoup juger ces filles-là. La fille qui se pogne un gars jeune, elle est cool, moderne et sexuelle. La fille qui se pogne des gars plus vieux, elle a des issues.

    Sans compter que moi, évidemment, on va me trouver creepy. Je trouve juste ça bizarre (et frustrant) de me faire restreindre dans mes goûts avec l’âge. Quand j’avais 13 ans et que je me branlais sur une fille de 25 ans, c’était ben correct. Mais rendu à 50 ans, là ce sera rendu creepy. T’es la première à dire que la maturité n’a pas d’âge, mais dans le même souffle, tu juges les couples avec un écart d’âge. C’est pas un peu louche?

    Pour revenir à la musique. J’écoute plein de musique et je vais encore à des shows de temps en temps. C’est juste que je passe moins de temps à essayer de découvrir des nouveaux bands et je me suis rendu compte avec le temps, que même si c’est une activité qui flashe sur FB, je n’ai pas tant de fun à aller voir des spectacles live. Ce qui fait que souvent, je suis allé voir des shows et sans dire que c’était plate, j’étais loin de triper comme mes amis. Je sais qu’il y a des gens pour qui c’est un mode de vie (comme toi, sûrement), donc avec le quiz, la base de cette question, c’est d’éviter la fille qui va me trouver trop tranquille là-dessus.

    Mais je suis allé voir The Unicorns il y a trois semaines et c’était un des meilleurs show que j’ai vu. Et je suis allé voir Nick Cave avant ça. Et on m’a invité à Half Moon Run donc je suis allé voir pour comprendre le hype et même si j’ai trouvé ça meilleur que l’album, c’était overall bof.

    Mais j’ai 65 gigs de musique sur mon iTunes Match. Et même si la section ne fonctionne plus trop depuis les changements au blogue, j’ai 320 vieux posts de tounes du jour ici : http://10putes.com/category/toune-du-jour/ Donc, je dirais que tu te plantes un peu dans ton guess ;)

  52. J’ai du me faire mal comprendre, non je ne juges pas tant les couples avec de grandes differences d’ages, mais c’est sur que je trouve ca weird une fille de 14 avec un dude de 20 (sorry)
    Souvent c’est pas la fille qui a des issus mais le gars qui n’est pas tant mature, ou qui trippe vraiment sur les jeunes filles.(Encore la who im a to judge)

    ///
    Ok ouf! (pour en revenir à la musique) Ouais The unicorns c’est malade en show je l’est ai vu aussi mais y’a 10 ans en premiere de Yeah Yeah Yeahs si je me ne trompe pas.
    ///
    Y’a quoi comme types de commenteurs/euses?

  53. Isabelle, ouf.. le monde de 14 ans pour un couple, on tombe dans une TOUTE AUTRE discussion.

    Et si on continue de s’en tenir aux adultes (parce que la discussion de pédophilie m’intéresse pas mal moins), je ne sais pas si triper sur le monde de son âge est un signe de maturité.

    Si on enlève le jugement, je n’ai aucune misère à comprendre un gars qui trip sur le shape d’une femme jeune et je n’ai aucune misère à comprendre la personne jeune qui est intéressée par quelqu’un avec plus de vécu. Par contre, je ne sais pas trop pourquoi une fille irait se pogner un gars plus vieux pour son immaturité.

    Pour les profils, j’ai plein de textes, mais avec une recherche rapide, je suis tombé sur celui-là : http://10putes.com/2011/07/30/jadore-les-groupies/

  54. Nanon moi non plus le monde de 14 ans en couple ca ne me regarde pas/j’en parle pas.

    ni de penser que de tripper sur quelqu’un de son age c’est mature, ca n’a absolument rien à voir.

    Mais personnellement un homme assez mature (50) s’est deja beaucoup interessé à moi, super bel homme pis toute, j’me suis dit que j’allais essayé une date, et non, y’a dequoi qui m’arretais, même si les conversations étaient le fun, j’avais juste l’impression d’être un trip qu’il voulait essayer.
    Surment un genre de daddy issue inversé, mon père aurait pas été down j’imagine.
    Encore la c’est VRAIMENT personnel à chacun.

    //
    Hahaha ta toune c’est parfait.

  55. Ok, je sais qu’il y a eu une convo entre vous deux depuis, mais j’ai pris le temps de digérer le dernier message qui me concernait, et j’ai franchement pensé juste pas répondre, mais je trouvais ça un peu lâche, alors je préfère m’expliquer.

    Tu sembles être finalement hyper sérieux avec ton histoire de photos de nues, et il y a ben un moment donné où on peut plus continuer à discuter, on est dans une impasse. Je n’y vois plus une logique différente de la mienne, là je vois carrément un manque de respect et un manque d’objectivité entre ce que tu livres volontairement, ce que tu reçois de tes lectrices potentiellement the one et ce que tu exiges d’elles au fond. Donc je crois qu’au lieu d’embarquer dans une discussion sans fin, je vais perdre cette partie par abandon.

    Comme dirait l’autre, c’est trop pour moi.
    Désolée, j’aurai essayé.

  56. Scarlette, c’est d’valeur parce que j’ai l’impression que tu t’inventes un peu n’importe quoi. Tu parles que je suis hyper sérieux et que j’exige des trucs et que je manque de respect. Je n’ai aucune idée d’où tu prends ça et ça me semble évident que tu me saisis mal.

    Mais bon, je ne vais pas te forcer à comprendre ou à jaser. J’apprécie que tu sois venue dire que tu t’en allais. Souvent les gens font juste disparaitre sans rien dire et ça manque de « closure ».

    For the record, il n’y a jamais eu de « partie ». On ne fait que discuter.

  57. Isabelle, who cares? Il n’y a rien dans ma vie qui ressemble à un gars de mon âge. Le gars de mon âge a une carrière établie, une maison/condo, une voiture ou deux, des enfants, des REER…

    Je ne peux pas tenir compte de l’idéal pour quelqu’un de mon âge parce que si je pense à ça un peu, je vais aller me pendre.

    Moi, j’y vais juste avec ce qui m’attire. Si je tombe sur une fille que je trouve belle et mature, je vais me foutre pas mal de son âge. Si elle est immature ou qu’elle habite chez ses parents, ça va me turner off. Si elle est rendue moche et madame, ça va me turner off aussi.

    Ça le fait ou ça le fait pas. Et je trouve qu’il y a une grande différence entre vieillir avec quelqu’un et se pogner une vieille personne en partant.

    Mais bon, si tu veux la version exhaustive :
    http://www.nightlife.ca/2013/11/21/victime-de-la-porn-la-moitie-de-ton-age-7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *