Les sites de torrents qui ferment

Intéressant de voir qu’en ce début 2015, les autorités (le FBI?) semblent être plus intenses sur les fermetures de sites de piratage. Pirate Bay a été fermé pendant un bout de temps. EZTV aussi. Cette semaine, c’était au tour de Kickass. Évidemment, tout est revenu à la normal.

Autant j’aime bien avoir tout ce contenu gratuitement, autant je suis content dès qu’un site se fait rentrer dedans. Ça me fait chier de voir que des gens volent et piratent des trucs qui coûtent super cher à produire sans même se rendre compte du geste qu’ils posent. C’est rendu super fréquent sur Facebook.

« Quelqu’un connait un site où je peux regarder Game of Thrones? »

Zéro culpabilité. C’est juste normal. Les gens sont même fiers de partager leur fameux site qui a TOUT! C’est comme si c’était qui avaient tout créé. Ils se sentent généreux de partager des trucs qui ne leur appartiennent même pas.

Et là, tout l’argent des 14 000 pubs (et adwares) va au pirateux. D’ailleurs, c’est le même modèle d’affaires pour plein de sites qui scorent fort sur le web en ce moment. Tu fais de l’argent en partageant des trucs que tu n’as pas créé. Tu partages la vidéos d’un site. Tu mets une photo d’un autre site. T’ajoutes un gif animé, 2-3 phrases vides en caractères gras et t’attends tes likes

Mais quand l’argent ne va qu’à des sites comme ça, je ne sais pas si c’est un modèle qui peut tenir longtemps.

Quand on regarde ce qui se passe au niveau des films, c’est assez décourageant. On se canibalise de plus en plus en reprenant des vieux succès ou en reprenant des livres à succès ou en faisant un nouveau film sur la bonne vieille franchise de superhéros à succès. Toujours un cover ou une reprise ou un reboot.

Mais je m’égare.

Ce que j’étais curieux de savoir, c’est s’il est trop tard. Là, ça doit faire 10 ans que tout est disponible gratuitement. Si tous les sites de piratage fermaient demain matin pour six mois, est-ce qu’on recommencerait à payer pour ce qu’on consomme? Technologiquement, c’est pratiquement impossible, mais je suis curieux de savoir ce que ça ferait.

En fait, je me demande si le modèle actuel est en mutation vers quelque chose de viable où les gens vont recommencer à payer pour l’art et le contenu, ou si c’est juste la fin, et que ça n’arrivera plus jamais.

3 thoughts to “Les sites de torrents qui ferment”

  1. Je suis une bonne consommatrice de produits culturels: j’achète des livres, des CD, va au cinéma, etc.

    Sauf que parfois l’offre légale a des limites que je m’explique mal. Le nouveau disque de Leloup sorti en grande pompe au Québec sur iTunes est introuvable sur le pendant français de la boutique. Il sera certainement introuvable en boutique, à Paris, et sur internet pendant quelques mois. Je trouve ça tellement énervant parce que j’ai le goût de l’acheter et surtout de l’écouter ! La solution la plus simple serait de ….

    Même chose pour la comédie finlandaise que je cherche à voir depuis un bon moment: ça n’intéresse pas les gros distributeurs donc j’ai peu de chance de la trouver dans l’offre légale.

    Et puis pour ce qui est des films, je trouve ça frustrant que les vidéos club aient fermé. Dans le temps, (dans les bons) tu avais une bonne sélection de films et des conseils de commis passionnés par le cinéma. Maintenant tu peux louer ton film au même prix mais sans les conseils sur illico ou iTunes, mais dans le fond ça fait cher la location d’un fichier !

    Je crois qu’avec Netflix on arrive à quelque chose qui est plus acceptable pour le consommateur tant au niveau du prix que du choix. Je ne suis pas encore abonnée en France parce que les séries Us sont diffusées avec un embargo de plusieurs mois mais on y viendra !

  2. C’est clair que le système doit évoluer! Quand un truc n’est pas disponible parce que tu n’es pas dans le bon pays, c’est vraiment choquant. J’ai parlé de quelques séries sur http://mardiserie.com qui ne sont pas disponible nulle part légalement.

    D’ailleurs, c’est souvent ça qui justifie le monde d’y aller 100% piratage : l’industrie tente constamment d’aller chercher plus de profits.

    Pour ce qui est de Netflix, tu dis que c’est acceptable pour le consommateur, mais ce ne l’est pas pour les artistes. Personne ne fait d’argent avec Netflix sauf Netflix. Et encore là, c’est pendant qu’ils ont le monopole. Le modèle d’affaire de Netflix, c’est qu’ils espèrent que tu vas regarder Walking Dead sur Netflix et quand tu vas avoir tout rattrapé les épisodes manqués, tu vas t’abonner à AMC pour regarder les nouveaux épisodes.

  3. C’est quoi le pire, regarder Game of Throwns illégalement ou voler 300 bouteilles de Coca et les déverser dans les égouts ?

    Ou les deux sont évidemment deux énormes crimes contre la soupe culturelle hyper-monétisable..

    ps. j’ai regardé les deux premières saisons de GoT et je ne me souviens que de deux choses, le reste étant tout simplement débile : la rousse est mignonne et le roi est un petit con. Faut vraiment payer pour ça ? C’est de l’escroquerie dans ce cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *