Je me suis tapé ce film de Jean-Luc Godard

Le Mépris 1963

J’avais envie de me taper des vieux films français et je suis tombé sur Le Mépris, un film de 1963 de Jean-Luc Godard.

Je pense que mes attentes étaient trop hautes. J’ai bien apprécié la réalisation qui essaie plein d’affaires, les plans choisis donnent des images incroyables et je fantasme encore sur le corps fabuleux de Brigitte Bardot (qui est comme l’ultime femme-objet là-dedans), mais c’est au niveau de l’histoire que j’ai trouvé ça vraiment mince.

C’est inspiré d’un roman, pourtant. Le personnage principal était particulièrement vide.

Même avec les parallèles entre l’histoire du couple et celle des dieux grecs, j’ai essayé d’y trouver du génie sans ne jamais y arriver. Je suis peut-être passé à côté. Je trouve intéressant qu’on nous laisse dans le doute à savoir pourquoi Brigitte fait la gueule, mais j’avais trouvé dès le début et je ne suis pas certain qu’on pouvait trainer là-dessus pendant 80 minutes.

Mais bon, ça date quand même de 1963. C’était plus molo sur le rythme dans ce temps-là.

Le Mépris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *