Designated Survivor : le fameux retour de Kiefer

Designated Survivor

Depuis que la série d’action 24 s’est terminée (ou a arrêté de rajouter des suites), on attendait le grand retour de Kiefer Sutherland à la télé. Eh bien c’est arrivé avec une série au titre beaucoup moins facile à retenir : Designated Survivor.

Synopsis de Wikipédia :

Au cours du discours sur l’état de l’Union, un attentat frappe le Capitole. Le président des États-Unis périt avec l’ensemble de son cabinet et les présidents des deux chambres du Congrès, à l’exception du secrétaire au Logement et au Développement urbain Tom Kirkman. Le « survivant désigné » est alors investi président des États-Unis.

En gros, c’est VRAIMENT la suite logique de 24, mais Kiefer prend un break bien mérité des scènes d’action. C’est encore politique. Les méchants sont encore des terroristes. On n’affiche pas de cadran avant et après les pubs, mais c’est pratiquement les mêmes effets sonores.

Les premiers épisodes sont très bien faits et se regardent avec autant de junkitude que les bons vieux 24, mais après huit épisodes, je ne suis pas certain que ça va maintenir mon intérêt. Il faut dire que les bonnes séries qui ont plus de 20 épisodes d’une heure par année se font de plus en plus rares.

C’est un peu de la télé comme en 2008, mais si t’es nostalgique des années de 24, tape-toi au moins le pilote et tu verras bien où t’es capable d’arrêter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *