Les fameuses différences d’âge

Jugez-moi, mais j’écoutais le show d’Isabelle Maréchal ce matin. :)

On y parlait des différences d’âge entre les couples et sur le fameux double standard entre les hommes qui se pognent des plus jeunes versus des femmes qui se pognent des plus jeunes, et j’étais content de constater que c’est de plus en plus un faux problème.

En fait, j’ai l’impression que ce l’est depuis un bout, mais ça reste un sujet drôle et populaire. (D’ailleurs, je dois avoir huit chroniques là-dessus.)

Ces temps-ci, c’est populaire de dire combien le couple d’Emmanuel Macron en France fait jaser alors qu’on ne disait rien sur celui de Donald Trump. Mais les gags sur le couple de Trump se comptent par milliers!

Cela dit, je ne nie pas qu’il y a en plus sur celui de Macron. C’est clair que son cas fait plus réagir parce qu’il est plus rare. Mais précisons que dans les deux cas, on parle de la France et des États-Unis, deux sociétés pas mal plus patriarcales que ne peut l’être le Québec.

Si on exclue les vieilles mentalités conservatrices des générations précédentes, je pense qu’en général, ce qui attire des commentaires mean et du jugement, c’est quand on voit un couple qui semble débalancé où on a l’impression qu’un des deux mériterait beaucoup mieux.

Genre, quand on voit un gars moche avec une super belle fille, on va essayer de l’expliquer, et ce ne sera pas nécessairement classy ou gentil. Le plus souvent, on guess que c’est pour l’argent. Pour Macron, la fille est super belle donc c’est déjà plus facile à comprendre. Personne ne s’étonne que Demi Moore ou Madonna arrive à se pogner du monde plus jeune. Ça va faire jaser sur les magazines à potin parce qu’ils n’ont rien à dire d’autre, mais personne n’aura de problème avec ça.

Il faut dire que pour les politiciens, il y a aussi la partisanerie qui s’en mêle.

Ce qui gosse encore et qui gossera toujours le monde, c’est quand on sent de l’exploitation. Genre, le gars qui essaie de spotter la fille de 18 ans qui semble encore naïve et facile à manipuler ou le gars qui se pogne des petites vieilles pour avoir une chance sur l’héritage.

Mais à part ces cas plutôt extrêmes, la différence d’âge n’est pas vraiment un facteur. C’est pas mal plus une question de beauté physique, de goût personnel, de beat de vie, de maturité, de forme, d’énergie, de libido, de fertilité, d’éducation, de valeurs, de complicité, de timing.

Bien sûr, on peut faire des liens entre l’âge et ces facteurs-là, mais il faut généraliser. Dans la réalité, ça reste du cas par cas. L’âge en tant que tel, c’est un cliché de le dire, mais c’est pas mal vrai : ce n’est qu’un nombre.

D’ailleurs, si on m’apprend que Daisy Ridley a en fait 58 ans, je vais être willing quand même.

2 thoughts to “Les fameuses différences d’âge”

  1. Un gars cinq ans auras sûrement pas le même vécu qu’une femme de 30. Alors possible lament qu’il y aura un écart entre la maturité, les valeurs et les principes. Non?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *