Les hauts et les bas de Chandonnet

On devrait enfin avoir notre premier meeting pour notre websérie mercredi! Je suis vraiment content, sauf que selon mes plans et surtout mon budget, je m’attendais à ce que tout ça arrive le 15 juin. Pour quelqu’un dans une situation aussi précaire que la mienne et depuis aussi longtemps, c’est le genre de délai qui fait mal.

Chaque fois qu’on m’annonce que nos rencontres de projet sont repoussées de quelques jours, je la joue cool et professionnel comme les autres membres de l’équipe qui ont sûrement huit projets hot en même temps, mais j’ai juste envie de crier « COME ON! JE VAIS MOURIIIIIIR!!! »

Pour quelqu’un de normal, il suffirait de mettre ça sur la Visa ou d’emprunter à un ami. Mais dans mon cas, cette élastique-là a déjà été stretché au max. J’hustle depuis trop longtemps qu’il me reste un coussin ou de la marge. C’était juste vraiment stupide de ma part de me libérer à 100%. Quelqu’un de normal aurait d’autres trucs en même temps, mais pour moi, comme je remonte de ma dépression, je voulais m’assurer de mettre toutes les chances de mon côté pour être libre et stress-free. J’attends ce genre d’opportunité depuis si longtemps.

Par chance, j’ai deux petites jobines qui vont me rapporter un peu d’argent, mais jamais un mois complet de dépense, et on s’entend qu’avant que je sois payé pour la websérie, ça va prendre quelques semaines aussi. C’est frustrant et je me sens vraiment cave.

C’est spécial, parce que je me ramasse dans une passe super cool au niveau créatif, mais je suis aussi hyper stressé au niveau financier. Je vis mon rêve au niveau de l’écriture, mais j’ai peur de croiser le proprio quand je sors de chez nous et je stresse devant la machine Interac à l’épicerie. J’ai l’impression de vivre un haut et un bas au même moment.

Par chance, j’ai eu ma fête le 23, donc quelques cadeaux. Mes parents m’ont offert une carte d’épicerie que j’ai vidé en quelques jours. Crime que ce n’est jamais un mauvais cadeau, ça! D’ailleurs, j’ai un pool party à Terrebonne cet après-midi avec des amis de l’ENH qui est rendu avec ma fête comme prétexte. Ce n’était pas mon idée, évidemment. (On ne va jamais à Terrebonne par choix.) Mais hey, des hot dogs gratis! ;)

Pour essayer de mieux gérer cette attente malaisante, j’ai essayé de me booker des trucs à tous les jours pour me garder la tête occupée (et me faire payer des lunchs). Demain, je brunch avec ma mentorettina. Lundi, je vais recevoir un peu d’argent pour une gig que je viens de finir. Mardi, je me suis booké un billet pour Spider-Man en spécial du mardi! Mercredi, c’est notre super rencontre.

J’ai aussi une rencontre avec une nutrionniste vendredi que j’attends depuis longtemps. J’ai hâte.

Une autre passe de « fake it ’til you make it », j’imagine

:D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *