Mini crowdfunding pour VDLP

Tu sais ce qui bloque avec le projet de recueil de Victime de la porn? Des petits achats ridicules.

Par exemple, l’achat d’une image pour la couverture. On a déjà une couverture qui rock produite bénévolement par une amie graphiste de grand talent, mais cette couverture nécessite une stock photo qui coûte près de 200$. C’est un peu humiliant, mais comme je n’ai même pas l’argent pour payer mon loyer de juillet c’est tough de voir quand je pourrai mettre 200$ là-dessus.

Et il y a des dépenses encore plus ridicules. Je dois me faire imprimer et livrer plusieurs copies du livre pour faire du contrôle de qualité, mais encore là, ma Visa est déjà pleine.

En jasant de ça avec une amie productrice, elle m’a dit que je devrais vraiment faire un crowdfunding pour ça. J’étais réticent à l’idée parce que je n’ai pas le following de Ricardo, mais après en avoir jasé un peu, c’est vrai que le montant recherché n’est pas si énorme que ça.

Mais bon, si je suis pour faire ça, j’aimerais que les récompenses soient cool. J’haïs les campagnes de sociofinancement qui se terminent avec des remerciements en bloc sur des pages que personne ne regarde. Déjà, ajouter à tout le monde un petit surnom pornographique comme Eric « Coquette Bitch » Chandonnet, ce serait déjà un peu plus cool.

Quel genre de récompense t’apprécierais?

Le plus simple serait d’obtenir une copie du livre. Peut-être que je pourrais mettre une option pour des copies dédicacées? En même temps, j’aimerais le dédicacer à pas mal tout le monde qui le désire. Peut-être dédier une chronique en particulier à certains grands donateurs qui ont une chronique préférée? Peut-être une livraison personnelle? Peut-être aller prendre un café ensemble? Une session Skype? Une dick pic? On se booke une épilation intégrale en même temps?

Hier, je me suis même mis à rêver en me disant qu’on pourrait ramasser plus de cash pour engager une dessinatrice hot qui ferait des dessins originaux pour chacune des chroniques, mais c’est fou combien ça monte vite quand t’as 120 à 140 chroniques! Même en exploitant à mort un jeune graphiste, impossible de s’en sortir en bas de 3-4000$. Il faudra attendre l’édition spéciale. :)

Aussi, si vous savez quel outil de sociofinancement est la meilleure pour ce genre d’initiative, j’apprécierais votre input.

Merciiii!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *