La série GLOW sur Netflix

J’ai beaucoup apprécié cette série qui raconte l’histoire d’une douzaine d’actrices ratées dans les années 80 qui finissent par former la GLOW : la Gorgeous Ladies of Wrestling. Elles sont menées par le personnage de Marc Maron qui fitte très bien comme leader scrap et mean.

C’est Alison Brie qu’on a connu dans Community qui est la perso principale, et elle DOMINE! Crime qu’elle est forte et charmante. D’ailleurs, une chance qu’elle est attachante parce qu’on étire vraiment le bout où elle pognée et loser. Il faut attendre le 5e ou 6e épisode (sur 10) avant qu’elle sorte enfin de sa coquille. Une chance que c’est sur Netflix où l’on peut se taper les épisodes en rafale, parce qu’à un épisode par semaine, ç’aurait pu faire mal à la série.

D’ailleurs, les 10 épisodes sont des demi-heures pleines (sans pubs) alors ça se regarde très rapidement.

C’est sûr que les fans de lutte vont apprécier plusieurs trucs, mais je pense surtout que les non-fans auront la chance d’enfin mieux comprendre toute cette sous-culture. Un trip qui n’est pas sans rappeler celui du roller derby qui de plus en plus populaire de nos jours.

D’ailleurs, il est intéressant de noter que la série a été créé par deux femmes et que la grande majorité des épisodes ont aussi été écrits par des femmes. Ça rend le point de vue plus pertinent. Le mélange entre l’objectification du corps des femmes et leur empowerement suscite une réflexion intéressante.

Maintenant que tout a été placé dans la première saison qui a un peu les allures d’une origin story, on espère maintenant une suite! Vraiment de la belle télé originale et différente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *