La parité

Ça fait plusieurs débats et articles que je pogne sur la parité homme-femme et je pense qu’on se plante en souhaitant que ce soit 50-50 partout.

Perso, je dirais qu’il y a 3-4 catégories qui s’appliquent selon les cas.

Pour nos élus, ça va de soi qu’ils doivent être représentatifs autant que possible mais évidemment, c’est aussi limité par le choix des électeurs. Ça revient un peu aux partis politiques d’en faire une priorité et les gens voteront.

Pour des métiers traditionnellement masculins comme les policiers, on a vu les avantages d’ajouter une certaine mixité. Ç’a fait évoluer les méthodes et l’approche des policiers et en tant que société, on y gagne tous. Pas besoin d’être 50-50, mais assez de mixité pour atteindre un résultat optimal.

Pour la construction ou les camionneurs, est-ce qu’on gagne collectivement à atteindre l’égalité homme-femme? Pas vraiment, mais il demeure important de faire certaines mesures pour s’assurer que les femmes ont aussi la chance d’y faire leur place malgré la prédominance masculine.

Pour les subventions artistiques, c’est important d’être représentatif de la population et d’avoir une pluralité de points de vue afin que le public puisse s’y reconnaitre. Mais une VRAIE pluralité, pas seulement de faire plus de place aux lobbies les plus bruyants. Et évidemment, il faut que la qualité soit là. Et la demande.

Par exemple, pour les profs de primaire, on gagnerait à avoir une meilleure parité, mais la demande des hommes est beaucoup moins forte. Outre la sensibilisation, il y a donc des limites à ce que l’on peut faire. Et engager des incompétents pour un rôle aussi majeur n’est pas une option.

Bref, il faut juste avoir l’intérêt collectif en tête et éviter d’y aller dans le mur à mur.

One thought to “La parité”

  1. Les femmes n’exigent la parité que dans les secteurs d’escrocs comme le show-bizness et la politique. En effet, la construction qui casse le dos on laisse ça aux hommes, ces gros cons. Sacrés petites connasses adorables quand même les femmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *