War of the Worlds

Je suis allé voir War of the Worlds mercredi. Le nouveau film de Spielberg avec Tom Cruise. C’est vraiment un excellent typique film d’été américain de cinéma! L’action n’arrête jamais et c’est vraiment entertainant. Ceux qui auront vu le classique vont encore siler que la premier était meilleur mais bon, la premier devait pas avoir de scène aussi spectaculaire. D’ailleurs, en parlant de l’original, il y a une coupe de truc qui ont mal vieilli au niveau technologique, mais bon ça vaut pas la peine de bouder son plaisir, on va voir ça pour l’action, et il y en a des tonnes!

Amos

Avant quand je descendais dans ma ville natale, j’avais systématiquement du fun. Je revoyais des chums que j’avais pas vu depuis une éternité, c’était trippant. Depuis ma mauvaise passe, on dirait que j’ai coupé plein de liens qui sont tough à refaire. Là je descends, je suis gêné d’appeller, je m’emmerde, je fais rien, je décide de venir moins souvent. Pas mal un cercle vicieux. C’est vraiment poche.

Kaffee

Kaffee c’est ma chatte. Pas mal le meilleur chat au monde, super sociable, colleuse, tout ça. Mais depuis une semaine, Kaffee s’est mise à boiter. Après une semaine où ça continue, je me dis qu’il serait temps d’aller au vétérinaire, mauvaise idée. Juste avant d’arriver au vétérinaire, elle décide qu’elle chie dans sa cage! Déjà là c’est assez humiliant. Après le vét’ la sort de sa cage, elle lui échappe et se met à courir partout en mettant de la pisse sur toutes les chaises au passage. Il finit par reprendre le contrôle, elle le mord, elle commence à avoir le flu. J’ai rien trouver d’autre à dire que « ouin vous gagner votre salaire hein! »…

Déplaisant. Finalement le vét’ pense qu’elle a rien et si ça dûre, je dois la ramener la semaine prochaine, yay!

Service Canon!

Il y a quelques semaines, je voulais photographier les têtes de mort que Mayer avait fait sur Mont-Royal dans la rue avec le concept R.I.P. Riopel (ça serait vraiment long à expliquer, désolé). Je sors ma caméra, il y a un espèce de fil de mes shorts qui est accroché après un piton, et c’est là que j’ai la bonne idée de tirer plus fort. Le piton revole…

Je vais voir un gars qui est un espèce de gars de Coldplay en plus laid chez Lozeau, il me dit que c’est 150$ minimum. Après avoir failli partir à brailler de rage, je quitte.

Après avoir accepté que 150$ c’était pas si pire pour ravoir mon kodak, j’y retourne mais là je fais affaire avec une belle fille qui elle me parle pas de prix et me fait des sourires! Ça c’est du service. Elle explique que c’est 2 semaines pour l’évaluation et 4 semaines pour la réparation. So be it.

Eh ben aujourd’hui (2 semaines après tout ça), elle m’apelle pour dire que la modif est faite et que ça coûtera rien! Woop woop! Je recommandais déjà Canon à tout le monde, ils ont encore livré la marchandise! Je savais que j’étais dû pour une bonne nouvelle!

Quebec City!

Ouin ben c’était pas trop planifié mais j’ai finalement accepté (hier soir) l’invitation de Chenom et je suis à Québec! Le gars a sa nouvelle maison qui est capotante mais calvaire, 29°C dans ma chambre à partir de 8h le matin, ça fait mal!

En plus Chenom se lève et me dit qu’il avait une fan qui sert pas. Je complote pour le tuer là, faut juste qu’on me laisse une chance de faire le move. Mais là, comble d’hospitalité, il est retourné se coucher. Il a radoté à peu près 20 fois qu’à 9h il serait pu capable de dormir, yeah right.

Toute une veillée hier, j’ai finalement fait la connaissance du fameux Jean Perron (pas le débile léger ex-coach, JP lui est un coach actif) de mon board d’hockey, ça fait à peu près 2 ans je lui parle pis je lui avais jamais vu la face, c’est fucké ces affaires-là mais vraiment trippant.

On y a été solide avec la bonne vieille Mol’Ex. Avec ma fête la journée d’avant et à soir où on va voir la boxe, ça commence à monter une bonne streak.

Vive les vacances!

28 ans

La dernière année a sans aucun doute été la plus médiocre, poche, épeurante, triste, décourageante, malchanceuse, pathétique et éprouvante de toute ma vie. C’est en espèrant quitter cette sacré poisse que j’entâme la 28ième! Toute ma vie (surtout quand j’étais plus jeune), je me suis dit que 28 ans était l’age parfait. Je pense que ma réfléxion allait pas plus loin que « les joueurs d’hockey sont à leur meilleur à 28 ans, ça doit être la même chose pour nous! ». Ça fait presque du sens…

Je me souhaite de la chance, un peu de self-condidence, des occassions et des couilles (ouin ça sonne drôle ça, ça va sûrement me faire des referals sur google) pour en profiter.

Ceux qui pensent à moi aujourd’hui méritent au moins un système d’alarme.

Pour quoter Eels :

I’m tired of the old shit
Let the new shit begin.

I’ll drink to all that, and probably more.

3 ans pour avoir harceler le pauvre Mel

Dans cet article, on apprend qu’un psycho venait voir régulièrement Mel Gibson pour prier avec lui. Eh ben Gibson l’a trainé en court et le malheureux a eu trois ans de prison! Il me semble c’est vraiment beaucoup pour une niaiserie de la sorte. Quand on pense que Guy Cloutier a eu moins que ça, il y a certainement quelque chose qui m’échappe parce que ça fait aucun sens.

Labrèche de retour en janvier!

Le Fric $how est seulement 30 minutes par semaines mais ça devrait être une suffisante dose pour me garder en vie! Cousineau racontait ça dans la Presse d’à matin :

Il s’attaquera au sujet d’un ton impertinent et critique, promet-on. Rien de ce qui grouille dans le domaine ne lui sera étranger, depuis les chefs d’entreprise jusqu’à nos achats effrénés. Son but: démontrer que le consommateur a plus de pouvoir qu’on le pense et que des choix lui sont offerts au quotidien. Le tout emballé d’une manière originale.

S’il y a quelqu’un qui peut nous parler de trucs sérieux en nous fesant rire, c’est ben le bon vieux Marc!