Woo Hoo – 5.6.7.8’s

Tarantino est un maître dans l’art de bien placer une toune dans un film. On le voit encore une fois avec le band de chicks vers la fin de Kill Bill qui chante Woo Hoo pendant que le setup se fait pour la fight de la fin.

Kill Bill m’avait légèrement déçu. Quand j’étais allé le voir au cinéma avec Djim, le son était tellement fort quand on est sortie avec les oreilles qui pissaient le sang (not a pretty sight). Après avoir vu le 2ième film, j’ai vraiment gagné du respect pour le premier.

D’ailleurs, Tarantino avait dans l’idée de faire qu’un seul film et c’est les producteurs qui l’ont convaincu de le séparer en deux. Bad move tant qu’ à moi, donc.

3 commentaires

  1. M !

    Tarantino est sans doute un des seuls réalisateurs dont j’accepte un festival du sang qui gicle partout. Dans Kill Bill, nous sommes servis ! J’avoue qu’un seul film, condensé des deux, aurait été plus efficace. Néanmoins, j’ai beaucoup aimé. La psychologie des personnages est intéressante. Ce sont des femmes qui dans un supermarché pourraient avoir l’air fragiles et ordinaires mais en réalité ce sont des sans pitié qui savent se défendre mieux que quiconque. Elles sont au summum du contrà´le, elles sont flegmatiques et j’aime ça. Ça fait changement des pitounes incapables qui se font toujours sauver dans trop de films.

  2. Tchendoh

    Pis ça l’air d’être un trip de Tarantino les femmes qui bottent des culs, dans les épisodes de CSI qu’il a réalisé, sa blonde était une genre de super-chick comme ça.

    Et Mia dans Pulp Fiction compte qu’elle va jouer dans un film de super-chicks itoo.

  3. pepperbox

    Je suis de passage par hasard ici, je rectifie juste un truc : tarantino voulait bien au départ faire deux films, mais il a pensé que les producteurs n’accepteraient pas, donc il a commencé à  condenser son bousin en un volet avant qu’un des producteurs ne lui propose de raconter l’histoire en deux épisodes, ce que Tarantino a accepté avec plaisir et érection.
    Je tire cette info d’une interview de Tarantino dans un magazine « cine-live », et je suis fier d’avoir tout balancé en une seule phrase peut-être un peu trop ouvragée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 10putes.com

Thème par Anders NorenHaut ↑