Party en solo

C’est la fête à Coulombo ce soir, l’année passée il s’était passé ça. Un grand épais qui essayait de se pogner ma date. La grosse classe. Il avait aussi essayé de me faire passer pour une pussy pcq je buvais pas. Je l’avais encouragé en lui disant que je supportais pas l’alcool.

C’était drôle d’ailleurs pcq plusieurs sur le blog avaient eu la réaction de traiter ma date de slut quand elle avait été parfaite. Juste en disant pas comment ça se termine, le monde a présagé que je me l’étais fait piqué.

Ce qui fait que cette année, j’amènerai personne. Anyway, cette année j’ai ma date préféré qui est sensé venir: Komtois va ditcher son propre party de fête à sa job pour venir nous faire honneur de sa présence.

Vous connaissez le dicton : Avec un complice, pas besoin de chicks.

(Meilleur. Rime. Ever.)

Rejoindre la conversation

11 commentaires

  1. Je ne connaissais pas ce dicton.
    Existe-t-il une version masculine?

    Genre: Avec un amant pas besoin d’un plan (B)

    Wow! Tenter de faire des rimes un vendredi pm, ça peut dégénérer vite.

    Je me calme.

  2. Avec une complice, pas besoin des saucisses.

    Désolée c’est tout ce que j’ai trouvé ! hehehe

  3. Et dans la catégorie rime pas de classe version gros cave, ça pourrait donner:
    « Il faut battre la chicks quand elle est chaude »

    Ouin… je devait être O.J. Simpson dans une autre vie…en plus, ça rime même pas! Disqualifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *