Tête cruelle (ou subconscient innocent)

Aujourd’hui, un des rendez-vous que j’avais a été annulé, je me suis donc permis une sieste.

C’est fou comme j’ai dormi profondément. Plus que dans les trois derniers mois, j’ai l’impression.

Dans mon rêve, j’étais dans mon salon et je pratiquais mon activité favorite sur msn : essayer de ramener une fille inaccessible chez nous. Là, c’était avec cette fille-là à qui je ne parle maintenant qu’une fois aux trois mois.

En lui jasant, je me suis comme endormi et réveillé. J’avais maintenant la tête sur ses cuisses. Après quelques secondes à jaser que je ne pensais jamais qu’elle viendrait maintenant qu’elle est casée, je me suis rendu compte que ce n’était plus elle mais bien une ex que j’ai pas vu depuis 3 ou 4 ans. (Je savais que jaser avec une comptable me ferait ça!) Là, je me suis relevé pour comprendre. Je lui tâtais les bras. Je checkais tous les repères que j’avais pour voir que c’était bien elle. Toute sa peau répondait exactement comme avant. Mais ça ne se pouvait juste pas. Elle était assise sur moi. Je l’ai serré dans mes bras pis ça m’a réveillé.

Quétaine hein? Big time. Surtout l’image de moi avec l’oreiller dans les bras.

Leave a comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *