Le hockey qui se soccer-ise

Tellement choquant de voir la punition de Kostopoulos.

Le joueur des Leafs le voit s’en venait et plutôt de prendre la mise en échec, se tourne le dos. Après, il se met les poings dans la face pour montrer qu’il a doooon mal. Une fois qu’il a le call, il se relève intact.

Là, Kosto se fait dropper. Pas de punition d’instigateur.

On a encore récompenser le gars qui triche.

Pis c’est pas surprenant, Wilson a toujours eu ça dans ses plans de match.

Criss de gang de sans-honneur du colisse.

EDIT : À noter qu’ils ont refait le coup deux autres fois dans le match, c’est sûrement un hasard. Mais mon call sur l’instigateur était pas bon, Kosto droppe toute suite. En plus, le gars est commotion quand moi je disais qu’il fakait.

Rejoindre la conversation

8 commentaires

  1. Thendoh… au hockey ta pas le droit de plaquer un joueur par derrière.. même si le gars fais dos au jeu à la dernière seconde… c’est comme ça… Kosto mérite une suspension pour ce coup vicieux

  2. pas juste une commotion, Van Ryn a une fracture du nez et une fracture du poignet aussi. Bref, yé out pour à peu près 1 mois et demi.

  3. eheheh ouais je me suis planté solide là-dessus, je peux pas dire que l’envie de modifier le post m’a pas passé par la tête ;)

  4. et pour ajouter : la seule fois que j’ai vu le hockey se soccer-iser, c’est la fois que Ribeiro s’était fait donner un coup, et qu’il a fait le bacon pendant 5 minutes sur la glace comme s’il venait de se faire éclaiter la vessie et le foie et que 30 secondes après, il riait sur le banc.

  5. C’est plus que c’est celle là qui éclipse toute les autres… mais pourtant, je sais pas si c’est encore comparable au soccer. Sinon, juste à taper Sean Avery diving sur YT, et tu dois avoir 5 heures de footage.

  6. Moi c’est une vieille rage contre Ron Wilson, à San Jose, quand il était en PK, aussitôt qu’il prenait contrôle de la puck pour dégager, on aurait dit que les 4 joueurs se spottaient un joueur adverse pour aller s’enfarger dedans pour attirer un call. Je virais fou.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *