Une tag sur le plaisir qui était tough à faire en batard

J’ai essayé d’y aller le moins sexuel possible parce qu’au début, c’est tout ce qui me venait. Ça vient de cacawet (‘tention aux pop-ups). Ça fait longtemps j’avais pas fait une tag!

Un plaisir des yeux?

Kaffee, quand elle dort et qu’elle se cache les yeux avec ses pattes.

Un plaisir que l’on partage?

PAS une tag.

Un plaisir d’enfance?

Fuji-Culbe. Un jeu inventé avec mon BFF.

Un plaisir odorant?

Le pain. Quand ma mère fait du pain.

Un plaisir égoïste?

Réveiller une fille quand t’es saoul et amoureux.

Un plaisir de l’oreille?

Musique dans des gros headphones chers.

Un plaisir charnel?

Mordre juste assez fort pour atteindre les 3 objectifs :
– la fille réagisse
– laisser sa marque
– la fille ne parte pas en tabarnak. (ou pas longtemps)

Un plaisir inconnu ?

Affronter ses peurs en disant à soi-m ême « T’es pas game! »

Un plaisir du goût ?

Bouchée dans du rosbif avec juste la bonne quantité de sauce aux poivres.

Un plaisir anachronique?

Jouer aux cartes avec le bon monde.

Un plaisir qui ne coûte rien ?

Cliché, mais : écrire.

Un plaisir honteux ?

J’en ai déj à parlé, c’est des fesses dans des pants de jogging gris.

Un plaisir hors de prix ?

Posséder le Canadien de Montréal.

Un plaisir défendu?

Envoyer chier les commenteuses connes.

Un plaisir surestimé?

Venir dans la face d’une fille (C’est b. qui va être déçue de moi)

Un plaisir à venir?

Baiser avec une fille dont je suis amoureux.

Je tag la jeune so, la blogueuse qui a le blogue dont je n’ai rien contre.

4 commentaires

  1. Coco

     » Envoyer chier les commenteuses connes  » C’est pas très gentil. Tu penses vraiment ça?

  2. tchendoh

    Ben ça arrive rarement.

  3. Solosesso

    « la blogueuse qui a le blogue dont je n’ai rien contre. »

    Tu parles d’une entrée en matière toi ! ^^

  4. B.

    Non mon beau, je ne suis pas déçue;)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 10putes.com

Thème par Anders NorenHaut ↑