C’est correct de perdre une élection

Ça m’énerve tous ces commenteux qui disent que le PQ devrait abandonner l’idée de la souveraineté sous prétexte que les Québécois n’en veulent pas. Je comprends que quand t’es fédéraliste et que tu tiens à demeurer au Canada, t’aimerais bien que l’idée d’indépendance disparaisse au plus vite, mais aux dernières nouvelles, on est encore en démocratie.

Est-ce que tous les partis perdants devraient disparaitre au lendemain d’une élection? Même les Libéraux qui ont gagné la dernière élection se sont fait dire non par plus de de la moitié de la population. Est-ce qu’ils devraient disparaitre eux aussi? (Je sais que c’est tendant de répondre «OUIIIIII!!!», mais essaie de comprendre mon point.)

La population a des humeurs, mais de la vision? Si les électeurs québécois étaient de grands visionnaires, ça se saurait.

C’est correct de perdre une élection. C’est correct de se poser des questions après la défaite. Mais si t’as le coeur à la bonne place, le but de ton parti devrait encore être d’offrir le meilleur projet de société possible aux Québécois. Est-ce qu’on veut vraiment des partis qui sont prêts à dire n’importe quoi pour gagner la prochaine élection? Est-ce qu’on veut vraiment des partis qui se fient aux sondages pour dire où l’on s’en va? Des politiciens carriéristes qui focalisent surtout sur la façon la plus facile d’être réélus?

C’est bien correct si la population ne veut rien savoir du projet d’indépendance qu’on leur propose pour l’instant. Qu’ils votent pour autre chose. C’est pas grave. Les indépendantistes n’auront qu’à mieux fignoler leur pitch de vente et élaborer leurs plans.

C’est sûr que là, quand on leur présente un projet de référendum semi-surprise avec un plan improvisé par des gestionnaires bof et sans charisme qui comptent sur la xénophobie des gens pour obtenir un prochain mandat, ça ne risque pas d’inspirer grand monde longtemps.

Leave a comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *