Top 5 de mes Moody girls préférées (dans Californication)

La série Californication est un total fantasme de gars. Hank approche la cinquantaine et pourtant, il peut encore se pogner toutes les plus belles chicks du monde. Il est toujours sur le party sans jamais être hangover. Il se bat avec n’importe qui sans jamais avoir la chienne. C’est un writer qui envoie chier tout le monde mais il a tellement de talent qu’il se fait quand même toujours offrir des nouvelles gigs cool.

Qu’est-ce qu’un gars peut demander de plus? Finir avec la femme de sa vie? Ça s’en vient!

En attendant, Hank rencontre chaque saison une multitudes de chicks incroyables qui viennent le distraire le temps qu’il complète enfin sa reconquête de The One/Karen. Chacune de ces Moody girls est un fantasme masculin assez classique et comme on assiste à la toute dernière saison de cette formidable série (et que j’ai un gros samedi soir), voici…

Mon Top 5 de mes Moody girls préférés

(Grosse intro pour justifier quelques photos de chicks.)

5. Jackie, l’étudiante/la danseuse (Eva Amurri, Saison 3)
Jeune nymphette universitaire avec le corps de rêve où tout tient tout seul. Est-ce qu’on a déjà vu des plus beaux seins à la télé? C’est juste ridicule. Et elle pouvait bien avoir du charme, je viens d’apprendre que c’est la fille de Susan Sarandon! Gênes de feu.

4. Abby, l’avocate (Carla Gugino, Saison 5)
Elle me rappelle ma prof de math de secondaire 4 qui me grondait toujours avec le sourire. Espèce de fausse sérieuse qui essaie toujours d’être raisonnable mais qui a juste envie de se faire convaincre de faire des folies.

3. Faith, La muse (Maggie Grace, Saison 6)
Celle qui m’a surpris le plus. Je n’ai pas l’habitude de triper blondie et sans trop savoir pourquoi, elle ne me dégageait pas une grosse vibe sexuelle, mais comme writer, qu’est-ce que tu veux de plus qu’une muse intelligente et supra-cool qui réussit toujours à te faire écrire tes meilleurs trucs?

2. Felicia, la prof (Embeth Davidtz, Saison 3)
Cette femme m’obsède sans que je suis puisse comprendre (et donc expliquer) pourquoi. Juste tellement charmante et sexy. Elle a aussi joué dans In Treatment dans les mêmes années et elle venait autant me chercher.

1. Kali, la BOMBE (Meagan Good, Saison 6)
Même si son perso est un peu viré weird et décevant, cette fille est physiquement trop mon fantasme à 100%. Black girl avec une bouche incroyable et des courbes parfaites. L’attitude et le sex-appeal qui m’arrêtent le coeur. Il a même fallu que j’aille fouiller sur le web pour lui trouver des défauts, question de décrocher. (Et comme elle est super croyante, ça n’a pas été trop long.)

Ça reste la top Moody Girl ever! Mention honorable à Chloe Metz pour la hate-fuck. (Ahah!)

Pour les fans de Karen aka The One : désolé, je l’aurais peut-être classé 7 ou 8e. Jamais été vraiment mon genre, même si j’aime le perso. Est-ce que Heather Graham (la chick de cette saison) réussira à se classer dans le top 5? L’actrice est vraiment tripante, mais le perso?

En tout cas, toute une série qui aura permis de fantasmer en masse et de retourner à la réalité un peu frustré.

Leave a comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *