Mon appel à « Solutions pour Petites Entreprises » de @postescanada

– Bonjour, mon livre est 1 millimètre de trop pour être classé comme une lettre. Il est 2.1 cm alors que votre limite est à 2 cm.
– Oui, monsieur.
– Et là, au lieu de me coûter 5.40$, je tombe en mode « colis » à 14$. Mais personne ne va payer 14$ de frais de livraison pour un livre de 25$.
– Je comprends, monsieur.
– Je ne suis juste pas compétitif. Amazon fait ça à 5$.
– Je comprends monsieur, mais c’est la procédure.
– Je comprends, mais je vous appelle pour savoir s’il n’y aurait pas une façon de faire une exception.
– Un instant monsieur.

*attente*

– Quel est la largeur du livre, monsieur?
– 2.1 cm. C’est 1 mm de trop.
– Un instant monsieur.

*attente*

– Quel est le poids du livre, monsieur?
– 402 g.
– Un instant.

*attente*

– Oui, monsieur?
– Oui.
– On ne peut rien faire, monsieur. Votre livre est 1 mm de trop.
– Pour vrai? Mais pourquoi l’attente? Pourquoi vous m’avez demandé le poids?
– Pour voir si ça excédais la limite de poids.
– Pis ça excédais-tu?
– Non, monsieur.
– Mais… *soupir*
– …
– Écoutez, je comprends que c’est la procédure. Si j’avais connu la règle, j’aurais adapté mon livre en conséquence. La prochaine fois où je vais passer 2 ans sur un bouquin, je vais m’assurer de respecter votre procédure, mais là, en ce moment, j’aurais besoin d’une exception pour ne pas perdre vraiment beaucoup d’argent.
– Désolé, monsieur.
– Ça dit sur ma carte que vous êtes les SOLUTIONS pour petites entreprises. C’est moi ou vous n’offrez pas vraiment de solutions?
– En fait, on sert surtout à expliquer ce qui n’est pas clair sur notre site web.
– OK, faque vous n’avez aucune solution pour ma petite entreprise.
– Désolé, monsieur.

*soupir*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *