Break it down again – Tears for Fears – 1993

J’ai écrit un texte assez sombre sur mon Facebook dimanche et quelques personnes m’ont écrit. D’abord, merci pour ça. Même si mes réponses étaient pas mal courtes parce que je ne filais pas tant pour échanger, j’ai apprécié.

Ma vie compte pas mal de frustrations ces temps-ci et je le vomis de temps en temps. J’aime pas ça parce que des fois j’ai l’impression que je vais toujours être ce crime de gars-là et ça me gosse.

J’aimerais que ma vie ressemble à un film de Woody Allen. T’sais, le Woody d’avant qu’on connaisse ses histoires horribles avec des mineures. D’ailleurs, ça me fuck, ces histoires. Ces idoles qui occupent une grande partie de mon identité et qui finissent par être des poubelles.

En même temps, ça me rend reconnaissant d’avoir des trips sexuels conventionnels. Genre une vraie adulte belle qui ne fait pas partie de ma famille, moi ça me satisfait full. Si on s’énarve, ça peut aller aux claques sur les fesses ou au tirage de cheveux, mais rien qui implique une fille adoptive.

Basic sex.

Mais ce que je voulais dire, c’est qu’à l’apogée de la carrière de Allen, je sentais qu’il y avait une place pour le writer insécure avec une gueule bof. Bon, c’est de la fiction tu vas me dire, mais même dans la réalité, savais-tu que Allen avait 42 ans quand Annie Hall est sorti?

C’est motivant.

Dans un monde où t’es invisible sur les apps de rencontre à partir de 35 ans, ça rend nostalgique. D’ailleurs, j’ai binge-bumblé en fin de semaine et ç’a sûrement contribué à mon état. Je me suis rendu compte que mon principal critère quand je regarde les fiches et que j’essaie de voir si je fitte avec la fille, c’est de me l’imaginer sur moi en position cowgirl.

Queen of dragons

L’idée que je me fais de cette image-là m’en dit beaucoup, j’ai l’impression. T’es par devant alors il y a de l’intimité et j’essaie de déterminer si ce serait cool ou si l’autre aurait l’air trop madame, trop straight, trop clown. (Ahah!)

Quand j’arrive à me faire une image cool, je swipe right. Ensuite, eh bien… j’attends la prochaine saison de Game of Thrones.

Leave a comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *