Avertissement. Spoilers pis toute.

Comme j’ai trouvé la fin du dernier épisode décevante et un peu trop deus ex machina à mon goût, j’en ai créé une meilleure, dans toute mon absence de modestie.

Et j’espère que R.R. Martin fera encore mieux dans les livres parce que sincèrement, depuis que la série a dépassé les bouquins, l’écriture n’est pas au niveau.

Donc voici…

Comme dans l’épisode, le Night King et son entourage de caporaux walkers sont tous autour de Bran. Théon fonce de la même façon héroïque et suicidaire avec lance pour mourir aux mains du Night King.

Bon vieux Theon! Il s’est bien racheté.

Derrière le peloton, Jon arrive au rassemblement mais n’a aucune chance de se rendre à Bran puisqu’il est encerclé. Le walker le plus badass (celui aux longs cheveux argentés) se retourne pour l’affronter. On a enfin le combat à un contre un qu’on attendait, mais le temps joue contre Jon puisqu’il doit lutter pour sa survie alors que le Night King s’approche dangereusement de son jeune frère Bran sans défense.

Est-ce que Jon a été ressuscité pour rien? Quel est son rôle dans tout ça?

Suite au conseil subtil du « not today » avec la sorcière rouge, Arya arrive aussi sur la scène. Elle veut sauver Bran, mais tout comme Jon, elle n’a aucune chance de traverser l’entourage du Night King.

Aurait-elle mal compris le message prophétique?

Malgré ses chances minimes, elle décide quand même de foncer par désespoir… ou par foi? Elle évite quelques walkers grâce à son sneakiness si bien ploguer au premier épisode de la saison, mais finit par se faire repérer et agripper. Au même moment où ses chances semblent réduites à néant, Jon porte un coup fatal au walker aux longs cheveux argentés qui éclate en morceaux.

En conséquence, les followers du walker aux long cheveux argentés meurent aussi, ce qui crée une brèche dans l’entourage du Night King qui permet tout juste à Arya de se faufiler in extremis et de sauter sur le Night King avec sa dague valéryenne comme dans l’épisode. Même switch de main pour la dague et BOOM!

Tout le monde éclate comme du pop corn.

Comme ça, Jon est utile plutôt que d’avoir juste peur du dragon undead. Arya reste l’héroïne assassine, mais n’a pas à se téléporter par magie (ou deus ex machina) à côté du Night King en défiant toute logique.

You’re welcome, HBO!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *