Attention aux spoilers pour les gens qui ne sont pas à jour!

Ça va faire mal…

J’ai toujours pensé qu’une série télé sera bien meilleure si elle connaît sa fin dès le début, mais la huitième saison de Game of Thrones me fait reconsidérer en bâtard.

Pour apprécier cet épisode, il faut accepter le principal défaut de cette dernière saison : les personnages qu’on a appris à connaître et comprendre pendant sept saisons et demie ont disparu. Maintenant, ils sont de retour à leurs archétypes de début de série.

Faut que tu fasses ton deuil de la Daenerys cool et courageuse qui libérait des esclaves et voulait changer le monde. Maintenant, c’est une pyro-folle en power trip comme son père. Ça l’air qu’avec les Targaryen, c’est un pile ou face à savoir s’ils virent fou ou pas. C’est Varys qui nous sort ça en fin de série pour justifier ce heel-turn de niveau WWE 1992.

Faut croire que le pile ou face s’est fait quelque part en début de saison huit.

D’ailleurs, avez-vous remarqué que le réalisateur ne montre à peu près jamais Dany sur son dragon après qu’elle soit tombée en mode psycho pendant des heures et des heures? Je le comprends. Comment tu veux justifier ça? Aussi bien ne rien montrer et tenir pour acquis que le dragon va clairer la map sur le cruise control pendant tout le reste de l’épisode.

Ma grande question : est-ce que Danaerys criait dracarys à chaque fois?

Sans farce, dans les récentes entrevues que j’ai vues avec les producteurs, je trouvais qu’ils avaient l’air tanné de ce projet-là pis avec le résultat final, je commence à comprendre pourquoi. Je peux pas croire qu’ils savaient pas que c’était pas top.

En tout cas, j’espère que R. R. Martin prend des notes sur tous les mauvais choix.

T’sais, Jaime qui redevient l’amoureux protecteur de Cersei. Je me rappelle au dernier épisode où tout le monde essayait de lire un deuxième niveau quand il dompe Brienne en robe de chambre. Nope. Il est juste amoureux de Cersei comme au premier épisode. Comment Cersei va mourir après avoir été aussi bitch? Est-ce qu’elle va souffrir? Nope. Ça se passe encore plus vite que si elle avait bu le poison à la saison deux, pis l’amour de sa vie la tient dans ses bras.

Au moins, il y a eu le Clegane Bowl qui m’a fait du bien. C’était pas parfait, mais satisfaisant.

J’ai aimé que The Hound dise à Arya de se pousser et de ne pas sombrer dans la vengeance comme lui. (Même s’il aurait pu lui dire tout ça à Winterfell.) Il aurait aussi pu tuer Cersei pour être smatte. T’sais, elle passe juste à côté! The Mountain éclate l’autre nécromancien pis The Hound poignarde Cersei pis après… FIIIIIIGHT!

J’aurais aimé que la fight bouge un peu du petit tronçon d’escalier, mais je reste content pour ce bon vieux Sandor. Il l’aura eu sa crime de vengeance. Et nous on aura au moins eu un personnage avec une progression qui a du bon sens jusqu’à la fin!

Le positif après tout mon chialage de fan déçu, c’est que je me sens maintenant prêt pour le dernier épisode. Mes illusions sont toutes mortes. Tout ce qu’il reste, c’est une histoire hyper manichéenne.

Fini les nuances et les personnages ambigus. Maintenant, c’est le nord contre le sud. Les Starks contre les Targaryens. La glace contre le feu dans une toune qui était pourtant si bien partie.

Connais-tu mon super projet sur Patreon? Il faut que tu vois ça!