Personne n’est mal à l’aise de demander du cash quand il te vend une photocopieuse, mais bizarrement, les artistes (souvent les plus pauvres, d’ailleurs) ont tendance à culpabiliser dès qu’il est question d’argent.

Et je ne fais pas exception. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être que c’est pour démontrer sa pureté? Genre, tu veux montrer que t’es intègre et que tu crées pour les « bonnes » raisons. T’es pas un sell-out. Ou pour montrer que tu ne te prends pas trop au sérieux. Ça pourrait faire prétentieux.

Ce qui m’a convaincu d’embarquer avec Patreon, c’est un argument bien précis. Quelque part sur leur site, ils racontaient que l’idée n’était pas de se mettre à vendre des nouvelles patentes à un nouveau marché pis toute. L’idée est plutôt d’offrir au following que t’as déjà, l’opportunité de t’aider comme ils avaient déjà envie de le faire.

Et même s’il y a peu de marketing dans leur affaire, c’est basé sur une vérité. Ça fait longtemps que je suis entouré de gens cool à qui ça fait plaisir de m’aider et faire ce qu’ils peuvent pour m’encourager. Ça me surprend toujours, mais ils apprécient mes trucs et trouvent que je leur apporte quelque chose et ils n’hésitent pas à me rendre service de multiples façons et là, Patreon permet d’offrir de nouvelles façons.

Et même si ça vient juste juste de commencer, je suis déjà surpris de l’engagement. Moi, j’étais certain que presque tout le monde allait prendre l’option à 2$ par mois, mais il n’y a personne qui l’a prise à date. Il y a même déjà quelqu’un qui a embarqué avec le tiers à 10$/mois. Je comprends mieux pourquoi Patreon suggérait de mettre des tiers super élevés même si on n’y croit pas.

Ce n’est pas moi qui établit une valeur à ce que je crée, c’est le mécène/patron qui établit à quelle hauteur il a envie de contribuer. Et c’est la seule façon de voir ça pour que ça fasse du sens, parce que t’sais, si tu compares Clandestino et Netflix à savoir où t’as le plus de contenu avec ton 10$ par mois, la comparaison ne durera pas longtemps.

Become a Patron!