Je prends tranquillement de la vitesse.

Entrainement

Je déconnais hier en chialant que je ne perds toujours pas de poids malgré mes deux semaines d’entrainement, mais ç’aurait été un peu irréaliste de fondre en aussi peu de temps.

J’ai aussi commencé à ajouter du cardio en faisant du rameur et mes médicaments anti-migraine tiennent le coup! Je suis très heureux de tout ça.

Le nouveau psy

Avec le psy, j’avais un petit schéma qu’il m’a refilé et qu’on m’a souvent donné.

En gros, c’est d’essayer de se reconditionner à penser comme le schéma du haut alors que moi, j’aurais un double doctorat dans celui du bas. Le problème, c’est que je me sens toujours hypocrite quand je fais ça parce que le schéma du bas pour moi, c’est la vérité et celui d’en haut, c’est la version ridicule qu’on me demande d’essayer de me faire accroire.

Et pour la première fois, le psy a décidé de creuser ce problème-là et essayer de comprendre pourquoi j’ai cette certitude-là. Ça me donne de l’espoir chaque fois qu’on s’enligne vers quelque chose que je n’ai pas déjà essayé 100 fois.

Valeurs, qualités, moments

La semaine passée, je devais trouver différents trucs pour que le psy apprenne à mieux me connaitre. C’est intéressant parce que ça donne une idée de ce qui me représente et qui est important pour moi. J’ai passé la semaine à essayer de comprendre c’est quoi une valeur et tout le monde avait une définition différente, mais mon psy acceptait pas mal n’importe quoi qui était important pour moi.

Ç’a donné ça. Pas nécessairement dans l’ordre.

Top 5 Valeurs

  1. L’empathie
  2. Équité (égalité des chances?)
  3. Intégrité
  4. Bonheur
  5. Appartenance

Autres : Respect, sexualité

Top 5 Qualités

  1. Sensible
  2. Bon coeur
  3. Authentique
  4. Empathique
  5. Créatif/comique

Top 5 Moments d’exception

  1. Nuit de sexe chez moi où je me sentais particulièrement hot, aimé homme, performant, adéquat, apprécié, satisfaisant.
  2. Marche sur St-Denis après une rencontre avec une boite de prod où un de mes projet télé venait d’avancer et je me sentais supra confiant d’être à ma place et que j’allais réaliser mes objectifs.
  3. Deux moments d’humour où j’ai scoré. Une fois au St-Denis devant plein de monde et une fois dans un test d’impro devant mes pairs et ça amenait un gros rush d’approbation.

Le reste était plus distant.

J’aimais aussi les moments où j’allais voir une ex qui habitait à Lévis et j’arrivais dans le Vieux-Québec avec la petite neige romantique et c’était cool de juste décrocher de tout (et de fourrer toute la fin de semaine :P).

Mon lancement de Victime de la porn était un moment super spécial avec le bar plein de monde et tout, mais je gérais ma faillite en même temps et ce n’était pas un moment super facile dans l’ensemble dans ma vie.

J’ai aussi eu des petits moments comme quand j’étais kid en tournoi de karaté à La Ronde et que pendant les feux d’artifices, la plus belle fille qui devait avoir 16-17 ans a offert de me couvrir les oreilles pour me protéger du bruit. :)

Mais bref, un gros besoin d’amour, d’approbation et d’appréciation dans mes moments d’exception, finalement.

Le studio

Mon amie était ici hier pour m’aider à monter mon petit studio et mon salon est une zone de guerre. Ça, c’est le côté le moins bordélique.

J’ai ressorti une vieille couverte bleue de ma jeunesse comme background et je trouvais ça ben drôle parce que ça faisait louche et effectivement, ça faisait pas mal louche. Mes lumière cheap sont aussi effectivement pas mal cheap en fin de compte. Je pense laisser faire le background et juste garder le mur blanc derrière ou peut-être mettre mes colonnes ikea avec des pertinents dedans.

Mon setup idéal (et mon corps, tant qu’à y être) ressemblerait à ça.

Alors si quelqu’un a un fauteuil de pimp comme ça à me refiler, je serais preneur en crime. Parce que moi, j’ai des chaises d’ordi en déconstruction et un futon horriblement laid, même en standard de futon.