Le climat toxique chez les chroniqueurs québécois

Le monde médiatique québécois est tellement petit que tout le monde se connait.

Les chroniqueurs ont pratiquement tous un passé les uns avec les autres, ce qui fait que ceux qui ont déjà des divergences d’opinions se sont souvent chicanés ensemble dans un passé pas si lointain.

Je lis des prises de position et c’est souvent rempli de rancoeur et d’ego. On ajoute plein de mauvaise foi pour répondre et/ou compenser de la fois où telle chroniqueuse avait aussi été de mauvaise foi et ça se répond en chaine comme ça. T’as aussi les followers qui amplifient le discours de chaque chroniqueur.

Des followers qui sont de bonnes personnes quand ils sont idéologiquement de ton bord, mais qui deviennent de vilains intimidateurs quand ils sont du camp adverse.

Et en-dessous de tout ça, il y a le public, qui reçoit un contenu clairement affectée, sans être trop conscient de ces games toxiques, et assez immatures. Je me demande si c’est réhabilitable, et si oui, comment.

En attendant, on regarde ça aller sur les réseaux sociaux. Il me reste à aller acheter le bouquin à Bazzo.

1 commentaire

  1. Patrick

    On jurerait les blogueurs de ruelle circa 2008-2009!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 10putes.com

Thème par Anders NorenHaut ↑