Party en solo

C’est la fête à Coulombo ce soir, l’année passée il s’était passé ça. Un grand épais qui essayait de se pogner ma date. La grosse classe. Il avait aussi essayé de me faire passer pour une pussy pcq je buvais pas. Je l’avais encouragé en lui disant que je supportais pas l’alcool.

C’était drôle d’ailleurs pcq plusieurs sur le blog avaient eu la réaction de traiter ma date de slut quand elle avait été parfaite. Juste en disant pas comment ça se termine, le monde a présagé que je me l’étais fait piqué.

Ce qui fait que cette année, j’amènerai personne. Anyway, cette année j’ai ma date préféré qui est sensé venir: Komtois va ditcher son propre party de fête à sa job pour venir nous faire honneur de sa présence.

Vous connaissez le dicton : Avec un complice, pas besoin de chicks.

(Meilleur. Rime. Ever.)

« You’re bigger »

J’écoutais How I Met Your Mother, le début de la saison 3.

C’est marrant à quel point ça aide à se remettre d’un break-up quand tu sais que le cul était meilleur avec toi qu’avec le nouvel homme dans la vie de l’autre. Évidemment, un grand insécure comme moi se demande tjrs si la fille ment. Évidemment (part two), dans la série elle a juste dit « You’re bigger » mais c’est ça que ça voulait dire. Et on startera pas un débat sur l’importance de la grosseur, tout a été dit. Elle a dit « You’re bigger » pcq elle pouvait pas dire…

Bon, là j’allais être super vulgaire mais je suis un gentleman. Un gentleman qui dit pas des saloperies comme ça dans un post public. Un gentleman qui est pas couché à 5h23 du matin.

Qui est trop réveillé à cause de la tarte au sucre. La tarte au sucre que je voulais offrir au party de demain. Party de demain pour la fête de Coulombo! Coulombo qui devrait nous faire un thème prochainement.

Ok, j’arrête.

Et vous sentez du mépris là-dedans vous? J’imagine que non mais j’ai comme un doute. C’est comme « ah moi j’ai évolué à des sujets plus adultes et je suis maintenant au dessus de ça ». Comme les pitounes de 17 ans qui disent qu’elles ont fini leur trip de club. Le post donne aussi l’impression que je parle de relation homme-femme pcq c’est de ça que vous voulez entendre parler. Pour être plus populaire.

Ouin, je l’aime pas ce post.

Journée productive

– Terminé mon texte de scène (qui est passé de 2 à 5 pages en deux heures et demi)
РCorrig̩ qqs d̩tails dans ma nouvelle litt̩raire
– Envoyé mes textes pour le journal d’auteur qu’une classmate met en oeuvre
– Fait 2 brassés de lavage (qui se terminent à 2h30 du mat’, putain!)
– Écouté la game
РMang̩ les meilleurs hamburgers du monde (mais encore avec de la viande un peu pas assez cuite)

Toutefois, j’ai pas sorti dehors de la journée. Je pourrais y aller, j’ai faim pis me reste pu rien à bouffer. Avoir une voiture, j’irais débarquer à l’improvice chez une copine avec des beignes.

Le texte qui perdait un peu de son sens à chaque retouche

J’ai pas encore réussit à amener le texte sur lequel je travaillais où j’aurais souhaité qu’il soit. J’espère que la correction sera commenté.

Je fonce dans trop de directions en même temps. Je pourrais le scinder en trois ou quatre numéro en même temps.

En plus, je suis pas complétement d’accord avec mon sous-texte.

Et pourquoi je vous dis ça quand vous avez même pas vu le texte en question?

Un jour, je vais poster qq chose par rapport à ça. J’ai trop de pistes que j’aime pour le gaspiller.

Mais bon, c’était quand même un travail de fin de session.

Et je suis enfin en congé des fêtes! Let’s get wasted!

from Marylin Monroe

I’m selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I’m out of control and at times hard to handle. But if you can’t handle me at my worst, then you sure as hell don’t deserve me at my best!

Je suis pas vraiment selfish (ni une sex-symbol) mais la quote est débile!

J’ai pogné ça sur ce blog-là que j’ai découvert en ricochant sur celui-ci.

Oui, mon texte avance fort!